Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 08:26



Le meilleur des mots croisés


Les vacances approchent, alors, afin de s'amuser ensemble, essayons de trouver les réponses aux définitions.Certaines, sont un peu...coton ! Je vous promets de publier les réponses, après avoir lu les vôtres... 


- Parfois transporté  à dos d'âne :               Cartable  -        (Roger La Ferté)


- Déconfiture en pot :                                  Défaite   -         (Anonyme)


- Réunion de quartier :                                 Orange -            (Anonyme)  


- Limites du sang froid :                                Gond (sortir)      (Tristan Bernard)


- Prélude à une partie de billard:                   Anesthésie          (Max Favalleli)


- C'est du miel quand tout va bien :                  Lune                  (Bertrand Nobilet)


- Avec le temps, elle gagne sur tous les fronts : Rides                 (Roger La Ferté)


- Vieille dame qui a toujours ses règles :            Grammaire          (Anonyme)


- Enveloppe timbrée :                                       Camisole             (Anonyme)


 ©Harmonia
Repost 0
Published by Harmonia-messidor
commenter cet article
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 06:04



Cette vieille brouette à présent se repose,
En elle désormais plus rien ne tourne rond !
Mais comme un objet d'art aujourd'hui je l'expose
Sans ignorer pourtant que son mal est profond.

J'aime à la voir fleurir sous un bel éclairage,
Elle se fait bouquet, tout près de ma maison.
Je dissimule au mieux, tous les méfaits de l'âge
En la couvrant de fleurs, dès la belle saison.

Transportant le fumier jadis comme les roses
Et ne réclamant pas le moindre carburant.
 Utile tous les jours, servant à mille choses,
Machine ou bien jouet, son pouvoir était grand.

 Ce petit véhicule, à deux pieds et deux bras,
Avançait en grinçant, dans l'herbe et dans la boue.
Il fallait c'est certain, ne pas brusquer le pas
 Et prévoir au plus juste, où passerait sa roue.

Elle fait maintenant << retraite >> sous les fleurs,
Au milieu du gazon, voyez comme elle est belle !
Je ne me lasse pas de son jeu de couleurs
Elle est là chaque jour, attrayante et fidèle.




Blanche Maynadier




Pour les personnes intéressées par les recueils
 de poésies de Blanche Maynadier, l'association :
P.A.R.C : http://leparc.populus.ch/ 
 Martial Maynadier (fils de Blanche) est le président actif de l'association
et répondra à toutes vos questions.
Un lien permanenr figure dans la colonne de droite de mon blog.
Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 06:37
 

Saint Wandrille se situe dans un écrin de verdure, entourée de bois,traversée par une jolie rivière "La fontenelle"  rejoignant à environ 2km " La rançon " qui se jette dans la Seine.  Ce lieu très touristique en fait un lieu de visite permanent et c'est d'un peu partout que les visiteurs afflux...
L'abbaye de Saint Wandrille, anciennement abbaye de Fontenelle, est une abbaye bénédictine de la congrégation de Solesmes située dans le département de la Seine-Maritime (76). L'abbaye fondée en 649, a connu une longue histoire avec trois grandes périodes de destructions : celle de l'invasion des vikings, puis celle des huguenots, et enfin la Révolution française. C'est aujourd'hui une abbaye de moines bénédictins. L'abbaye fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1862.


Cloître de l'abbaye (photo trouvé sur le Net, cette photo ne m'appartient pas)

Petite chapelle

Intérieur de la chapelle

Proche de la chapelle, à l'ombre des arbres, le cimetière des moines.

Endroit où l'abbé Pierre venait prier, méditer et se reposer.

Petit aperçu de l'intérêt suscité par la visite de l'abbaye et de ses environs...
Entrée de la boutique où l'on peut découvrir des livres très anciens, des enregistrements d'orgue et de chant grégorien...

Au centre du village, une petite ruelle appelée : Sente de la messe

Centre du village

Centre du village, vu sous un autre angle
 


 Photo de la rivière  " La Rançon", un petit bijou fondu dans la nature...

©Harmonia

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Photos
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 12:41


 


Une poésie élève l'âme 
Elle surprend, elle trouble, elle attendrit
 Rien ne peut être semblable
Au sentiment  que procure une poésie

Elle inspire de doux moments
 De rêves et de béatitude
Comme deux amants
Après une nuit de plénitude... 

Elle est le baume des coeurs meurtris,
La petite fleur du jardin
 L'étoile scintillant la nuit
L'odeur de la rosée du matin

Elle est le magnifique couché de soleil
 Au mille reflets d'argent 
Éclairant à l'horizon la mer et le ciel
 De ses rayons flamboyants

 Elle est la petite musique intérieure
Qui vous envahit soudain
Et vous fait espérer un monde meilleur,
Déposant un voile sur nos chagrins...

©Harmonia 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 10:33



Elle écoute pousser les fleurs
Au milieu du bruit des moteurs
Avec de l'eau de pluie
 Et du parfum d'encens
 Elle voyage de temps en temps
Elle n'a jamais rien entendu
Des chiens qui aboient dans la rue
Elle fait du pain doré
Tous les jours à quatre heures 
 Elle mène sa vie en couleur
 Elle collectionne
Les odeurs de l'automne
 Et les brindilles de bois mort
 Quand l'hiver arrive
Elle ferme ses livres
Et puis doucement
Elle s'endort sur des tapis de laine
Au milieu des poupées indiennes
Sur les ailes en duvet
De ses deux pigeons blancs
Jusqu'au premier jour du printemps
 Elle dit quelle va faire
Le tour de la terre
Et qu'elle sera rentrée pour dîner
Mais les instants fragiles
Et les mots inutiles 
Elle sait tout cela
 Quand elle écoute pousser les fleurs
 Au milieu du bruit des moteurs
Quand les autres s'emportent
Quand j'arrive à m'enfuir
C'est chez elle que je vais dormir
 Et c'est vrai que j'ai peur de lui faire un enfant...

Francis Cabrel


Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Chansons
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 06:49

 www.ecritures.populus.ch



O
, Petit père de ce temps
Écoute-moi, écoute-nous
 Nous avons bien plus de cent ans
 Ton chemin est bordé de houx
 Si tu détruis les paravents
 Le soleil mangera la boue
Tu n'auras plus de descendants
 Le désert régnera partout
 O, Petit père de ce temps
Nous embrassons tes deux genoux


Ainsi parlaient les châtaigniers
Les pins bretons, les chênes blonds
Le bûcheron les entendait
 Il avait l'air un peu distrait
 A sa ceinture, la cognée
Se préparait à besogner
 Et les arbres toujours priaient
Espérant qu'il écouterait
 Leur voix et leur douce chanson
aux langues du vent confiées.

 A force de persévérance
Le bûcheron leur répondit :
"Si je pose ma cognée,
 Je n'aurai plus rien à manger
Plus de bouillie et plus de pain
Tous les miens hurleront de faim
Nous vivrons nus dans la masure
Pour nous la vie sera trop dure."
"Ne crains pas" dit le bouleau gris
 "La forêt donne l'abondance."
 

O, petit père de ce temps
 Ecoute-moi, écoute-nous
 Nous avons bien plus de cent ans
Ton chemin est bordé de houx
Si tu détruis les paravents
 Le soleil mangera la boue
Tu n'auras plus de descendants
 Le déserts régnera partout
 O, Petit père de ce temps
Nous embrassons tes deux genoux

"Comme nous, tu sais les secrets
Tu parles la langue des loups."
Le bûcheron baissa les bras
Tous les arbres, il épargna.
Alors le silence se fit
Et un vieillard soudain surgit.
"je suis le grand-père des bois,
Tu n'as pas à craindre de moi."
Il avait un parler si doux
 Que l'homme resta muet.

Reçois cette baguette d'or
Par ses dons, tu sera comblé
Ses pouvoirs te délivreront
 Tu oublieras le tâcheron.
Les abeilles feront ton miel
Les fourmis bâtiront ton ciel
Les araignées t'habilleront
Les taupes creuseront ton sillon.
Tout alors te sera donné
 Tu n'auras plus qu'à ordonner.

O, Petit père de ce temps
Écoute-moi, écoute-nous
Nous avons plus de cent ans
Ton chemin est bordé de houx
Si tu détruis les paravents
Le soleil mangera la boue
 Tu n'auras plus de descendants
Le désert régnera partout
 O, Petit père de ce temps
Nous embrassons tes deux genoux

 

Elisabeth Leborgne

 www.ecritures.populus.ch

 Un lien permanent figurera dans la colonne de droite de mon blog, afin que les personnes intéressées puissent visiter le site. Il m'est très difficile de résumer en quelques mots les talents et le travail   d'Elisabeth  Leborgne, c'est pour cette raison que j'encourage  les personnes aimants la poésie, la littérature et tout ce que cela englobe, à découvrir le site...


Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 08:10



Gouttes au goût salé, les larmes sont les messagères des peines et de la tristesse...Mais pas de honte à les laisser couler, elles racontent un peu de notre passé...


 

Citations

Les plus beaux yeux pour moi sont des yeux pleins de larmes.
 Edmond Rostand

Pleure : les larmes sont les pétales du coeur.
Paul Eluard

Les larmes deviennent une chose si rare qu'on ne peut les donner à la première venue.
Alexandre Dumas

Les larmes, c'est comme une rosée qui empêche le coeur de faner, une rosée qui l'aide à refleurir.
Robert Choquette

C'est sous le voile mobile des larmes que se dénude mieux le vrai visage de l'homme. Le rire est un masque fragile.
Rina Lasnier

  Les gens qui savent pleurer ont les plus beaux yeux du monde.
André Frossard

On peut sécher ses larmes, mais jamais son coeur.
Marguerite de Valois

Le larmes prouves leur amour, elles n'apportent pas leur remède.
William Shakespeare

Il y a des mots qui pleurent et des larmes qui parlent.
Abraham Cowley


Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Pensées
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 23:00



 On les garde souvent secrets
Afin de se protéger...
 On tait ses joies, on tait ses peurs
Ses émois et ses bonheurs

 Et pourtant les mots sont là
Mais on ne les entend pas 
La petite musique du coeur, 
Est aussi fragile qu'une fleur...
  
Un jour peut-être, viendront les regrets 
Nos printemps se seront envolés  
Et les mots que nous aurions dû dire
Ne seront plus qu'un lointain souvenir...
 

©Harmonia 


 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 14:55




 Petite mère cette journée t'est consacrée
Toi qui donne ton amour toute l'année...
 Ton amour est un amour de chaque jour
Un amour éternel, un amour pour toujours.

Tu n'as jamais programmé ta tendresse,
Quantifié tes câlins et tes caresses.
 Patiente, à l'écoute de tes enfants
 Qu'ils soient très petits où très grands...

Tu comprends, tu apaises, tu consoles les chagrins
Tu es la petite étoile éclairant notre chemin
Tes bras sont des corolles de fleur
Se refermant pour consoler les pleurs. 

 Nos coeurs seront remplis de tous ces souvenirs
Souvenirs qui guideront  nos pas, vers l'avenir...
 Lorsque nous serons  grands, à notre tour
Nous te donnerons tout notre amour

Aujourd'hui, c'est ta fête petite mère,
Nous t'offrons toutes les fleurs de la terre
 Et un océan de baisers
 De tes enfants bien-aimés !

©Harmonia


Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 06:42



- Bientôt les vacances, période de joie et d'insouciance... Faut-il cependant laisser son chien au bord de la route, sous prétexte que tout à coup il est devenu encombrant... Un jour pourtant il a été acheté ou recueilli... (quelle différence pour lui !) Il vous a donné sa confiance et son amour, sans soupçonner qu'il terminerait sur l'autoroute, ou attaché à un arbre !  Un chien est un être VIVANT pourvu de SENTIMENT, oui j'insiste de SENTIMENT ! Je vais vous relater  l'histoire vraie de Bobby, (qui n'est pas la seule !)  à qui on érigea une statue en hommage à sa fidélité. A méditer...

                                                                                                       
- En 1856, le chômage faisant rage en Ecosse, un ancien jardinier, John Gray, partit de la campagne vers Edimbourg avec sa famille. Il obtint un emploi de policier et eut droit à un chien de garde. il obtint de ses supérieurs un chiot Shye Terrier qu'il nomma Bobby. Tous les jours à treize heures pile sonnées traditionnellement par un coup de canon depuis le château d'Edimbourg, l'homme et le chien allaient dans un petit restaurant où Gray donnait à Bobby une brioche, puis un os.

 

- Deux ans plus tard, Gray mourut de la tuberculose. Le jour des funérailles, plusieurs témoins reconnurent Bobby, en tête du cortège funèbre, qui suivait le cercueil. Puis, la cérémonie terminée, le chien disparut. Il ne revint jamais dans la famille de Gray.

- Le lendemain, le gardien du cimetière de l'église de Greyfriars, où était enterré Jhonn Gray, fut surpris de découvrir Bobby couché sur la tombe de son maître. Le cimetière étant interdit aux chiens, Bobby fut chassé. Mais le lendemain, puis encore le surlendemain, Bobby revint la nuit malgré le gardien qui le chassait à chaque fois. Finalement, voyant une telle fidélité, le gardien eut pitié du petit chien et obtint une dérogation de la ville qui autorisait Bobby à rester.

- Ce ne fut qu'au bout de trois jours que Bobby, forcé par la faim, dû sortir du cimetière. Le patron du restaurant fut alors surpris de voir Bobby arriver tout seul à treize heures pile pour sa brioche et son os. Après avoir avalé son repas qui lui fut donné de bon coeur, Bobby revint se coucher sur la tombe de son maître. Dès lors, il ne la quitta que pour aller chercher son repas.

- Plus tard, il se prit d'amitié pour un soldat D'Edimbourg et le suivait quand ce dernier allait au château sonner le coup de canon sonnant treize heures. Puis ils allaient tous deux prendre leur repas au restaurant où allait déjeuner Jhon Gray, puis ils se séparaient. Mais en dehors de ce moment, Bobby ne voulait accompagner personne. Bien des familles voulurent adopter le chien, mais il se mettait à chaque nouveau foyer à hurler de manière si sinistre qu'il était toujours autorisé à repartir, et il revenait sans surprise au cimetière. Cependant dans la seizième et dernière année de sa vie, il accepta, vieux et fatigué, de rester la nuit chez les Traill, la famille propriétaire du restaurant où il allait prendre son repas.

- C'est ainsi, chez les Traill, qu'on le retrouva mort une froide matinée d'hiver 1872. Il avait veillé sur la tombe de son maître pendant quatorze ans. La même année la baronne Burdett-Coutts fit construire près du cimetière une fontaine surmontée d'une statue de Bobby grandeur nature, qui est toujours visible aujourd'hui.. Le Huntly Muséum d'Edimbourg expose aussi les photos et les objets de Greyfriars Bobby, comme son collier.



http://fr.wikipedia.org/wiki/greyfriars_Bobby

Statue de Bobby, qui reste pour les Ecossais le symbole de la fidélité !

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Pensées
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • : Mon blog se veut avant tout un lieu de partage, d'écoute, de tolérance et de respect. Il se compose de poésies, de biographies, de pensées et réflexions...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Appréciation

 

2ad8d915

Lisabuzz.com parle de Pour un monde meilleur : Alors là, franchement, c est du caviar, du web-caviar pour être exact ! Pour un monde meilleur regorge de traits d esprits et de perles linguistiques... D ailleurs, peut-on parler de Blog, alors qu il s agit, à n en pas douter, de grande litterature ? Le Nord Ouest a enfin trouvé son nouveau Victor Hugo en la personne de Harmonia.messidor. Ca va être dur de faire mieux. pourvu que ca dure ! signé http://blog.lisabuzz.com

Petite info

Mon blog n'a aucune prétention littéraire, simplement l'envie de partager avec vous, mes réfexions, mes pensées et parfois mes indignations...

Je remercie cependant LISABUZZ pour son commentaire plein d'humour...

Copyright

copyright 6

00040706

Photo

8y0t7jh8.jpg

Texte Libre

 

 

 

oiseaux

 

 Certaines photos,trouvées sur le net

ne sont peut-être pas libres de droits

  Si toutefois, il s'avérait que l'une d'elles

est échappée à ma  vigilance, veuillez

 m'en informer afin de la supprimer

le plus rapidement possible. Merci