Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 00:00



 
cob92a4r.gif
Joyeuse année 2010 à tous !

Une année s'achève, une autre commence... Je vous présente mes meilleurs voeux (anticipés) 
pour 2010.
Que cette année nouvelle, soit source de joie, de bonheur, de paix, de justice, de fraternité dans le monde entier. 

Merci à ceux et celles qui sont passés  déposer quelques mots sur mon livre d'or, et commenter mes articles...

Il y eu des amitiés éphémères...d'autres, très sincères...Nos différences m'ont appris la tolérance. j'en suis sortie enrichie et je vous en remercie !

Ce fut une belle aventure  qui me laissera de très beaux souvenirs...

Harmonia
oiseaux-colombes-7.gif

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Pensées
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 00:00
 


Refrain
 Père noël ne sois pas triste !
Si tu tombes si tu glisses !
Père noël ne sois triste !
Si tu te coinces dans la cheminée !

- J'irai te chercher, je te sauverai,
Je ferai fondre la neige !
J'irai te chercher, je te sauverai,
 Je te sortirai du piège !

Refrain

- Dehors, il fait froid, reste un peu chez moi,
Sur un coin de l'oreiller !
Dehors il fait froid reste un peu chez moi
Je pourrai te caliner !
Calins, calinous, père noël ne sois pas triste (bis)
Père noël reste chez nous !

Refrain

- Quand tu partiras, surtout méfie-toi,
Conduis doucement, ne glisse pas !
Quand tu partiras, surtout méfie-toi
 Du brouillard et du verglas !
 Calins, calinous, père noël ne sois pas triste (bis)
Calins, calinous, père noël reste chez nous.

 Refrain (2 fois)




Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Histoires - Poésies pour enfants
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 00:00


7gai2jyn.gif



Enfant de palestine
ou enfant d'Israël
 D'Amérique ou de Chine
en ce jour de Noël
Que ton regard se pose
 sur la terre ou le ciel
Ne retient qu'une chose
 il faut croire à Noêl

Matin couleur de cendre
 ou matin d'arc en ciel
Qu'importe il faut attendre
 en ce soir de Noël
 Que les fusils se taisent
 et répondent à l'appel
 A cette parenthèse
 qui s'appelle Noël

Enfants de Palestine
 ou enfants d'Israël
D'Amérique ou de Chine
 en ce jour de Noël
Que ton regard se pose
 sur la terre ou le ciel
Ne retiens qu'une chose
 il faut croire à Noël

Un jour viendra peut-être
un jour au goût de miel
Ou l'on verra paraître
un oiseau dans le ciel
Aux plumes de lumière
 un oiseau éternel
 Colombe pour la terre
 un oiseau de Noël

 Enfants de Palestine
ou enfants d'Israël
D'Amérique ou de Chine
 en ce jour de noël
Que ton regard se pose
 sur la terre ou le ciel
Ne retiens qu'une chose
il faut croire à Noël

 Enfants de Palestine
ou enfants d'Israël
D'Amérique ou de chine
 en ce jour de Noël
que ton regard se pose
 sur la terre ou le ciel
Ne retiens qu'une chose
il faut croire à Noël




2mpln46.gif


Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Chansons
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 00:00


enfants_Nepal_IMG_1632.jpg

  Lbre d'un pou
Paroles et musique: Yves Dutei 
Pour les enfants du monde entier
Qui n'ont plus rien à espérer
Je Voudrais faire une prière
À tous les maîtres de la terre 

A chaque qui enfant disparaît
C'est l'univers qui tire un Trait
Sur un espoir pour l'avenir
De pouvoir nous appartenir

J'ai vu des enfants s'en aller
Sourire aux lèvres et coeur léger
Vers la mort et le paradis
Que les adultes avaient promis

Mais quand ils sautaient sur les mines
C'était Mozart qu'on Assassine
Si le bonheur est à ce prix
De quel enfer S'est-il nourri?

Et combien Faudra-t-il Payer
De silence et d'obscurité
Pour effacer Dans les mémoires
Le souvenir de leur histoire?

Quel testament, quel évangile,
 Quelle main aveugle ou imbécile
Peut condamner tant d'innocence
À tant De larmes et de souffrance?

La peur, la haine et la violence
Ont mis le feu à leur enfance
Leurs chemins se sont hérissés
De misère et de Barbelés

Peut-on Convaincre un dictateur
D'écouter battre un peu son coeur?
Peut-on souhaiter d'un président
Qu'il pleure aussi de temps en temps?

 Pour les enfants du monde entier
 
Qui n'ont de voix que pour pleurer
Je Voudrais faire une prière
À tous les maîtres de la terre
 
Dans vos sommeils de somnifères
Où vous dormez les yeux ouverts
Laissez souffler pour un instant
La magie de vos coeurs d'enfants

Puisque L'on sait de par le monde
Faire la paix pour quelques secondes
Au nom du Père et pour Noël
Que la trève Soit éternelle

Qu'elle taise à jamais les rancoeurs
Et qu'elle apaise au fond des coeurs
La vengeance et la cruauté
Jusqu'au bout de l'éternité

Je n'ai pas l'ombre d'un pouvoir
Mais j'ai le coeur rempli d'espoir
Et de chansons pour aujourd'hui
Qui sont des hymnes pour la vie

Et des ghettos, des bidonvilles,
Du coeur du siècle de l 'exil
Des voix s'élèvent un peu partout
Qui font chanter les gens debout

Vous pouvez fermer vos frontières,
Bloquer vos ports et vos rivières,
Mais les chansons voyagent à pied
En  secret dans des coeurs fermés

Ce sont les mères qui  les apprennent

A leurs enfants qui les reprennent
Elles finiront par éclater
Sous le ciel de la Liberté

Pour les enfants du monde entier ...


(Yves Duteil)



Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Chansons
commenter cet article
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 00:00

 

La sincérité fait le lien des vraies amitiés et défait les autres

l'authenticité est le plus beau témoignage d'amitié

Laissons à la réflexion le temps d'atteindre notre coeur

Ne soyons pas des juges, mais plutôt des avocats
 
Bannissons de notre vocabulaire : toujours et jamais...

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Pensées
commenter cet article
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 06:37

Pour écouter l'interprétation de Lynda Lemay , tout en amour, délicatesse et sensibilité, appuyez sur la flèche du lecteur.

Ceux que l'on met au monde
ne nous appartiennent pas
c'est ce que l'on nous montre
et c'est ce que l'on croit
Ils ont une vie à vivre
on n'peut pas dessiner
les chemins qu'il vont suivre
il devront décider

 C'est une belle histoire
 que cette indépendance
 une fois passés les boires
 et la petite enfance
qu'il ne faille nouer
 qu'on ne puisse pas défaire
que des noeuds pas serrés
des boucles si l'on préfère.

 Ceux que l'on aide à naître
 ne nous appartiennent pas
ils sont ce qu'ils veulent être
 qu'on en soit fière ou pas
c'est ce qu'on nous dit
c'est ce qui est écrit
 

La bonne philosophie
 la grande psychologie
 et voila que tu nais
et que t'es pas normal
t'es dodu, t'es parfait
le problème est mental
et voila que c'est pas vrai
 que tu vas faire ton chemin
car t'arrêteras jamais
de n'être qu'un gamin

Tu fais tes premiers pas
 on se laisse émouvoir
mais les pas que tu feras
ne te mèneront nulle part
 qui es-tu si t'es pas
un adulte en devenir
si c'est ma jupe à moi
 pour toujours qui t'attire

C'est pas c'qu'on m'avait dit
j'étais pas préparée
 t'es à moi pour la vie
le bon dieu s'est trompé
et il y a le diable qui rit
 dans sa barbe de feu
et puis qui me punit
 d'l'avoir prié un peu

 Pour que tu m'appartiennes
à la vie à la mort
il t'a changé en teigne
il t'a jeté un sort
t'es mon enfant d'amour
 t'es mon enfant spécial
un enfant pour toujours

Un cadeau des étoiles
Un enfant à jamais
un enfant anormal
c'est ce que j'espérais
alors pourquoi j'ai mal
j'aurais pas réussi
 à me détacher de toi
le destin est gentil
tu ne t'en iras pas

T'auras pas dix huit ans
de la même façon
que ceux que le temps rend
plus hommes que garçons
 t'auras besoin de moi
mon éternel enfant
 qui ne t'en ira pas 
vivre en appartement

Ta jeunesse me suivra
 jusque dans ma vieillesse
ton docteur a dit ça
c'était comme une promesse
moi qui avait tellement peur
 de te voir m'échapper
 voilà que ton petit coeur
 me jure fidélité

Toute ma vie durant
j'conserverai mes droits
mes tâches de maman
 et tu m'appartiendras
ceux que l'on met au monde
ne nous appartiennent pas
 c'est ce que l'on nous montre
et c'est ce que l'on croit

C'est une belle histoire
que cette histoire là
 mais voilà que surprise
mon enfant m'appartient
 tu te fous de ce que disent
les auteurs des bouquins
 t'arrives et tu m'adores
et tu me fais confiance
de tout ton petit corps
de toute ta différence

 J'serai pas là de passage
comme les autres parents
 qui font dans leur mariage
 le deuil de leurs enfants
 j'aurai le privilège
 de te border chaque soir
et certains jours de neige
de te mettre ton foulard

 A l'age où d'autre n'ont
que cette visite rare
 qui vient et qui repart
par soir de réveillon
 tu seras le baton
de ma vieillesse précoce
 en même temps que le boulet
 qui draînera mes forces

Tu ne connais que moi
et ton ami Pierrot
 que je te décris tout bas
 quand tu vas faire dodo
et tu prends pour acquis
que je serais toujours là
pour t'apprendre cette vie
 que tu n'apprendras pas

 Car la vie s'est figée
 mais la mienne passera
j'me surprends à souhaiter
 que tu trépasses avant moi
 on ne peut pas t'admirer
 autant que je t'admire
 moi qui ai la fierté
 de te voir m'appartenir

 J'voudrais pas qu'on t'insulte
et qu'on s'adresse à toi
comme à un pauvre adulte
parce qu'on t'connaitrait pas
 si le diable s'arrange
pour que tu me survives
que dieu me change en ange
que je puisse te suivre

Ceux que l'on met au monde
 ne nous appartiennent pas
 à moins de mettre au monde
un enfant comme toi
c'est une belle histoire
que celle qui est la notre
 pourtant je donnerais ma vie
 pour que tu sois comme les autres

Lynda Lemay

 
 
lrw7r5hm.gif

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Chansons
commenter cet article
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 06:53



Un oiseau prêt à voler dans l'espace,
A emporter au loin les chants de solitude,
Planer jusqu'à ce qu'il dépasse
 Les atteintes de mort et de servitude.

Il y aura toujours, une semence pour lever,
Implorer l'ondée d'imprégner les clairières,
 Une graine légère pour s'élever
En arbre géant et percer la lumière.

Toujours une herbe pour frissonner dans la brise
 Et garder l'espoir d'une fraîche rosée,
Prendre le froid lorsque l'hiver frise
 Jusqu'aux jours espérés.

Toujours un coeur en paix et un autre en dérive,
Des mots d'amour en lutte contre les chaînes,
Toujours quelqu'un qui part et quelqu'un qui arrive
Abandonnant ses pas aux années qui s'égrènent.

Il y aura toujours
Un oiseau prêt à voler dans l'espace...

Pierre Renoud

 extrait du recueil de  poésies : LA MEMOIRE ECORCHEE


 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 07:27

 

Adieu maman

 
 
Aujourd'hui c'est le premier jour de ma vie
 
Maman ne le sait pas encore, elle a 15 ans, elle est jolie et mon papa aussi.
 
 Un pied et quelques cheveux ont poussé.

 
Aujourd'hui, maman est allée chez le médecin, il a dit que je naitrai en mai.
 
Je suis un petit garçon, elle ne le sait pas encore.
 
J'aimerai m'appeler Mathieu.
 
Cela me plairait tant.
 
 
Papa dit que ce n'est pas possible.
 
Maman s'est évanouie.
 
 
 Aujourd'hui il m'est "poussé" un doigt
 
 et deux autres choses que je ne connais pas.
 
Maman est triste, elle pleure.
 
Peut-être est-elle préoccupée par ma naissance ?

 
Aujourd'hui il y a un beau soleil.
 
Ce sera une belle journée, mais je ne la verrai pas,
 
car maman m'a tué...
 
 
( Trouvé sur le Net)


 
  

Repost 0
Published by Harmonia - dans Pensées
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 08:16

 



 Son chant était tellement beau, qu'on le surnommait Hector le coq ténor ! Il avait tout pour être heureux :  Madame Poulette - son épouse, - Poussinet et poussinette - ses enfants, formaient une famille unie.
Chaque matin, Hector s'ébrouait un peu, tendait le cou et juché sur son perchoir, lançait son hymne matinal : Cocorico, cocorico, cocorico, tout le village était fier, car on leur enviait Hector le coq Ténor !
Mais un matin, alors qu'il se préparait comme de coutume et selon le rituel quotidien  à lancer son chant tant attendu, on entendit : Cocoriquet, cocoriquet, cocoriquet...
La basse cour affolée, se précipita hors du poulailler, et ça caquetait à droite, et ça caquetait à gauche... Que lui arrive-t-il ?

Les canards cancanaient d'un air goguenard, car son "organe" sucitait des jalousies.
Léon le dindon était triste et avait le coeur plein d'émotion... Poules et poulets étaient horrifiés ! Même Jeannot le lapin dans son clapier semblait consterné !
Madame Poulette, essayait de consoler Poussinet et Poussinette qui pleuraient voyant leur papa sans voix - Il s'est enrhumé leur disait Madame Poulette, mais ça va s'arranger.

Chaque matin le pauvre hector recommençait espérant que son Cocorico, allait comme tous les jours résonner aux alentours... Mais c'est un tout petit cocoriquet qui semblait dire : allez vous coucher !
Tout le village en était chamboulé. L'histoire fut connue à la ronde... 

Mireille, l'abeille qui passait par-là, touchée par le désarroi de madame Poulette, de ses enfants et de tous les villageois, s'envola précipitamment vers les ruches, et c'est dans le plus grand secret que se tint une conférence au sommet....
Et l'on pouvait entendre : bzzz, bzzz, bzzz...

Le lendemain, comme chaque matin, Hector, qui n'avait jamais baissé les ailes, s'ébroua, se dressa sur ses ergots, secoua la tête deux ou trois fois, et tout à coup... Oh ! miracle, l'on entendit : cocorico, Cocorico, cocorico, cocorico, Cocorico.... Hector le coq ténor, avait retrouvé sa voix ! Sa voix qui valait de l'or.  Ce matin là, Hector voulut démontrer que son titre n'était pas usurpé, mais bien mérité, et son Cocorico, cocorico, cocorico, cocorico, cocorico fut encore plus beau, il se prolongea et résonna dans le lointain...Le village n'en croyait pas ses oreilles. Madame Poulette, Poussinet et Poussinette riaient et pleuraient de joie. La basse cour était en émoi ! Ça caquetait, ça gloussait... Dans le pré à coté, les chevaux hennissaient, les brebis bêlaient... Quelle cacophonie mes amis(es) !. je crois même que ce jour là, les villageois organisèrent une belle fiesta !

Ce que tous ignoraient, c'est que la nuit venu, Mireille l'abeille, suivit de ses amies, déposèrent en silence leur meilleur miel sur le blé des gallinacés ! Mais chuuuut, c'est un secret...

©Harmonia

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Histoires - Poésies pour enfants
commenter cet article
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 00:00


Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Pensées
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • : Mon blog se veut avant tout un lieu de partage, d'écoute, de tolérance et de respect. Il se compose de poésies, de biographies, de pensées et réflexions...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Appréciation

 

2ad8d915

Lisabuzz.com parle de Pour un monde meilleur : Alors là, franchement, c est du caviar, du web-caviar pour être exact ! Pour un monde meilleur regorge de traits d esprits et de perles linguistiques... D ailleurs, peut-on parler de Blog, alors qu il s agit, à n en pas douter, de grande litterature ? Le Nord Ouest a enfin trouvé son nouveau Victor Hugo en la personne de Harmonia.messidor. Ca va être dur de faire mieux. pourvu que ca dure ! signé http://blog.lisabuzz.com

Petite info

Mon blog n'a aucune prétention littéraire, simplement l'envie de partager avec vous, mes réfexions, mes pensées et parfois mes indignations...

Je remercie cependant LISABUZZ pour son commentaire plein d'humour...

Copyright

copyright 6

00040706

Photo

8y0t7jh8.jpg

Texte Libre

 

 

 

oiseaux

 

 Certaines photos,trouvées sur le net

ne sont peut-être pas libres de droits

  Si toutefois, il s'avérait que l'une d'elles

est échappée à ma  vigilance, veuillez

 m'en informer afin de la supprimer

le plus rapidement possible. Merci