Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 00:00

 




Sur levieux banc de pierre où tu voulus t'asseoir,
Tu respires le calme et la frîcheur du soir,
Dans le parc baigné de tiédeurs printanières.
Tes yeux rêvent mi-clos sous le poids de tes paupières.
Ta chevelure lourde où s'amasse la nuit
Sur ta nuque retombe en flocons, l'heure fuit.
Et tu demeures là, de voile vêtue,
Pâle dans l'attitude d'une statue

 Et parmi la douceur du soir et du printemps,
 Ta svelte silhouette en ses voiles flottants
Se découpe en relief sur fond noir des branches.
Des lueurs par endroit rôdent, vagues et blanches.
Et j'ignore, si c'est dans le parc obscurci,
Cette éparse clarté qui illumine ou si,
Les furtives blancheurs tremblant dans les feuillages,
 C'est toi-même qui, lumineuse les dégage

 O nuits, où le silence, il semble, est musical !
Je songe et mon esprit s'ouvre au monde idéal.
 Une rumeur parmi les ramures confuses
Révèle la présence invisible des Muses.
Et j'oublie à tel point l'heure et le lieu, charmé
 Par toute les senteurs de cette nuit de mai,
Que lorsque, l'air du soir fraîchissant, tu te lèves,
Je crois prendre vie au plus doux de mes rêves.



André Dumas

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 00:00



- Avez-vous remarqué combien il est quelquefois difficile de terminer une conversation sans être interrompue par ce genre de remarque : c'est comme moi, ça me rappelle une histoire...
- Ou, - il m'est arrivée exactement la même chose...
Ce que vous vouliez partager en écoute mutuelle tombe à l'eau...

 Entendre ne veut pas dire écouter, car l'ouïe est un sens et l'écoute est un art !

                                                                 
                                                                         Harmonia
                                                               
Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Pensées
commenter cet article
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 00:00


L'empreinte du passé reste longtemps sur terre,
Dans un livre, une fleur garde toujours son parfum;
 La lettre d'un soldat fait revivre la guerre
Surtout quand elle vient du coté de Verdun.

Un ruban de velours entourant une mèche
Nous montre des cheveux qui n'ont jamais blanchi ;
 On retrouve grand-mère avec un teint de pêche.
Dansant la mazurka dans sa robe à chichi.

 Le passé ne meurt pas, les choses ont une âme !
 Et tant que l'on se souvient, que l'on soit jeune ou vieux
Un rien fait tout renître. Une petite flamme
Surgit du fond des temps et nous ouvre les yeux.

Le dessin d'une main au fond d'une grotte
 Nous révèle un humain déjà pareil à nous.
Léonard de Vinci, Homère ou Aristote
Sont là fidèlement à bien des rendez-vous.

L'âme  est un pur esprit et se veut invisible
Pourtant dans chaque empreinte on cherche à le saisir,
 Au penseur attentif, elle est plus accessible
Puisqu'il la sent présente en chaque souvenir.

 Pour que vive  mon nom tout en bas d'une page !
J'efface ou je rature en jouant sur les mots.
Sans cesse je refais, et bien souvent j'enrage 
De ne pouvoir offrir de plus joli tableau.

Blanche Maynadier
 

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 00:00

- Il y a un bonheur extraordinaire a rendre d'autres heureux, en dépit de nos propres épreuves.
 La peine partagée réduit de moitié la douleur, mais le bonheur, une fois partagé, s'en trouve doublé.
 Si vous voulez vous sentir riche, vous n'avez qu'à compter, parmi toutes les choses que vous possédez, celles que l'argent ne peut acheter.
 Aujourd'hui est un cadeau, c'est pourquoi on l'appelle présent...

                                                                                                          
Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Pensées
commenter cet article
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 00:00


Malgré mon absence mon coeur est près de vous,
Que cette année 2009 soit une année de joie, et de paix
Le début d'une belle chaîne d'amitié,
Puisse-t-elle aider à trouver l'amour et la sérénité
Dans le partage et la solidarité.


Harmonia
                                                               

                                                                

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Pensées
commenter cet article
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 10:06



Tant qu'on désire on peut se passer d'être heureux, on s'attend à le devenir.
Si le bonheur ne vient point l'espoir se prolonge et le charme de l'illusion dure autant que la passion qui le cause



Jean-Jacques Rousseau 


Ah ! que pour ton bonheur je donnerais le mien, quand même tu devrais n'en savoir jamais rien, s'il se pouvait parfois, que de loin j'entendisse rire un peu le bonheur né de mon sacrifice !

Edmond Rostand


                                                                                                      

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Pensées
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 09:00





 

 La mort intime de Marie de HENNEZEL témoigne de son expérience de psychologue auprès de ceux qui vont mourir. créatrice des soins palliatifs en France, autre
ment dit les services qui accompagnent  les personnes en fin de vie. Son livre, si riche d'espoir et de compassion, a déja bouleversé un immense public.
 
- Un ouvrage qui nourrit une vie pour mieux en accepter la fin, sans non-dits, sans heurts. Une belle leçon de courage pour nous tous Un livre indispensable et sublime par la générosité et la capacité d'empathie de l'auteur. Un accompagnement de fin de vie fait d'écoute et d'amour. Un leçon d'humilité et de partage. Un chant d'amour. Un livre boulversant !

Petit extrait : Je dis souvent aux infirmières qui gardent les bras raides et tendus tout en faisant des soins, qu'il suffit d'arrondir les bras, de faire une corbeille de ses bras, pour qu'un peu de délicatesse et de tendresse passe dans leur geste. Toute la chaleur du coeur peut s'éveiller et se répandre jusqu'aux mains.

- Conjointement à cette souffrance, j'ai pourtant le sentiment de m'être enrichie. D'avoir connu des moments d'une densité humaine incomparable, d'une profondeur que je n'échangerais pour rien au monde, des moments de joie et de douceur, aussi incroyable que cela puisse paraître. Je sais que je ne suis pas seule à avoir vécu cela.
 

Quelques ouvrages du même auteur :

- Le souci de l'autre
- Nous ne nous sommes pas dit au revoir
- Propositions pour une vie digne jusqu'au bout


Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 00:00


C'est dans l'aube cher à Verlaine
Que tu courais notre domaine
 Humant l'air des quatre saisons
Odeur de thym et de bruyère
Sous tes pattes  fraîches et légères
S'élevaient comme une oraison
 Berger des landes familières
Tu vivais digne et solitaire
Animal doué de raison
 J'écris ce jour anniversaire
Où tu reposes sous la terre
A deux pas de notre maison

Hourrah oural ouralou
Oural ouralou

 Hourrah oural
Oural ouralou

On voit souvent des souveraines
A la place des rois qui règnent
 Rien qu'en posant les yeux dessus
Il faut se méfier du paraître
De nous deux qui était le maître
 Nous ne l'avons jamais bien su
Tu vécus la vie parisienne
La nuit sur les quais de la Seine
Les music-halls et les tournées
Et cette vie qui fût la mienne
Il me semble que tu l'entraînes
A la semelle de tes souliers
 
Hourrah oural ouralou
Oural ouralou

Hourrah oural ouralou
Oural ouralou

Jour après jour il faut l'admettre
Voir ceux que l'on aime disparaître
 C'est ce qui fait vieillir trop tôt
Au paradis des chiens peu-être 
Ton long museau à la fenêtre
 Tu nous accueilleras bientôt
Au triple galop caracole
Je vois tes pattes qui s'envolent
Chevauchant l'herbe et les nuées
Le vent siffle dans ton pelage
Vole vole mon loup sauvage
 Comme au temps des vertes années

Hourrah oural ouralou
 Oural ouralou

 Hourrah oural ouralou
 Oural ouralou


Interprété parJean Ferrat
Paroles Mania




Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Chansons
commenter cet article
25 décembre 2008 4 25 /12 /décembre /2008 00:00


Un vilain grognon, voulait une solution :
- Plus de souris dans la maison !
Il tendit une tapette
 Pour piéger la petite bête,
 Il entendit un bruit sec :
- Ça y est, elle est faite !
Il se précipita pour enlever la tapette
 Mais, la souris avait pris la poudre d'escampette !
Elle fila se glisser dans les chaussons
 Du vilain grognon, c'était sa punition,
Car il était interdit la nuit
De Noël de faire du mal aux petites souris. !
Ce fût le plus beau, le plus merveilleux  Noël,
D'une petite souris qui l'avait échappé belle !

©Harmonia

 
 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Histoires - Poésies pour enfants
commenter cet article
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 00:00





Merci ? C'est impoli !
S'il te plaît ? C'est désuet !
 Bonjour ? Ca n'a plus cours !
Au revoir ? Quelle histoire !
 Pardon ? C'est bidon !
Excusez-moi ? C'est ringard !

Monsieur Politesse court derrière les mots
 Afin de les donner en cadeaux,
 A tous les enfants qui les avaient oubliés. 
 Mots à chanter, mots à danser :
Merci, bonjour, au revoir, pardon 
Voilà une bien jolie chanson
Excuse-moi, s'il te plaît...
Monsieur politesse a posé
 Dans la hotte du père Noël
En cette nuit si belle,
Tous les jolis petits mots
 Qu'il  déposera en cadeau.
  Sans bruit tout  doucement
Dans le coeur des enfants.
Cadeaux pour l'éternité
 Qui jamais ne seront cassés...
 
Harmonia
 


Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Histoires - Poésies pour enfants
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • : Mon blog se veut avant tout un lieu de partage, d'écoute, de tolérance et de respect. Il se compose de poésies, de biographies, de pensées et réflexions...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Appréciation

 

2ad8d915

Lisabuzz.com parle de Pour un monde meilleur : Alors là, franchement, c est du caviar, du web-caviar pour être exact ! Pour un monde meilleur regorge de traits d esprits et de perles linguistiques... D ailleurs, peut-on parler de Blog, alors qu il s agit, à n en pas douter, de grande litterature ? Le Nord Ouest a enfin trouvé son nouveau Victor Hugo en la personne de Harmonia.messidor. Ca va être dur de faire mieux. pourvu que ca dure ! signé http://blog.lisabuzz.com

Petite info

Mon blog n'a aucune prétention littéraire, simplement l'envie de partager avec vous, mes réfexions, mes pensées et parfois mes indignations...

Je remercie cependant LISABUZZ pour son commentaire plein d'humour...

Copyright

copyright 6

00040706

Photo

8y0t7jh8.jpg

Texte Libre

 

 

 

oiseaux

 

 Certaines photos,trouvées sur le net

ne sont peut-être pas libres de droits

  Si toutefois, il s'avérait que l'une d'elles

est échappée à ma  vigilance, veuillez

 m'en informer afin de la supprimer

le plus rapidement possible. Merci