Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 07:00
Pauvre poète...

 Son cœur avait des trésors cachés

Dont il n'osait plus jamais parler

 Il  voulut faire taire tous ses rêves

Mais ils lui revenaient sans trêves...

Rien ne pouvait apaiser

Sa belle âme tourmentée

En silence, il avait pleuré

Les guerres et les atrocités

Brisaient son cœur fatigué

Mais personne ne l'entendait 

Il priait souvent l'univers

De mettre fin à la misère

Alors, un jour, il s'en est allé

Epuisé d'avoir trop espéré

Il avait enfin tout compris

Tout écrit en poésie 

Mais, les mots sont volatiles

Et très souvent inutiles...

Les mois, les années passèrent

 Il devint un grand solitaire

Vivant avec ses pensées

Qu'il ne voulait plus partager

 Il eut pour philosophie :

 - Parler aux étoiles la nuit...

 

Juillet 2017 ©Harmonia Messidor

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 08:15
L'oiseau abandonné

 

Tombé du nid, l'aile brisée

Pauvre petit oiseau blessé

Voilà un jour et une nuit

Que tu es tombé, du nid

 

Tes amis se sont envolés

Te laissant seul, désemparé

 La tête levée vers le ciel,

Sans cesse, tu pépies, tu appels

 

Personne ne semble entendre

Personne ne semble comprendre

Ta profonde tristesse,

Ton immense détresse.

 

Il te tardait tant de voler,  

 Découvrir toutes les beautés

Tu en rêvais depuis toujours

 Qui allait venir à ton secours ?

 

Une colombe qui passait par-là

 Touchée face à ton grand désarroi

Te pris doucement sous son aile

Et s'envola haut dans le ciel

 

Tu découvris mille splendeurs

Et de grands moments de bonheur

Des merveilles insoupçonnées

Dont ton cœur avait tant rêvé..

 

Une colombe sur ton chemin 

Avait protégé ton destin

Au plus profond de ton désespoir

Elle avait fait renaître l'espoir...

 

Bien que l'univers soit un mystère

Laisse toi guider vers la lumière

 La vie est  source de joie

Lorsque le cœur y croit !

 

03/04/2017 ©Harmonia.Messidor

 

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 06:27
Repost 0
Published by Thérèse Feron
commenter cet article
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 07:30
Les mains

 

Souviens-toi de tes mains brûlantes

Se posant sur ses mains tremblantes

Tes mains qui se voulaient sages

Caressant son beau visage

 

Tes mains dans ses cheveux

Dans un geste amoureux

Poursuivant leur voyage

Comme l'oiseau sans cage...

 

Tes mains douces, un peu farouches

Dessinant délicatement sa bouche.

Ce jour-là, une femme est née

Vos cœurs connurent la volupté...

 

Souviens-toi de vos mains unies

Par un beau serment pour la vie

Que personne ne devait briser

Qu'une autre main vint séparer...

 

©Harmonia.Messidor

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 07:26
Repost 0
Published by Thérèse Feron
commenter cet article
9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 07:41
Repost 0
Published by Thérèse Feron
commenter cet article
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 08:00
Plénitude

 

 


M'asseoir doucement au bord de l'eau
Puis, écouter chanter les oiseaux
Loin du bruit, de l'agitation
 Laisser monter les émotions...

Et contempler avec délices
 La lente glissade des cygnes
 Qui magnifiques et si fiers
Descendent l'eau de la rivière

  Simplement arrêter le temps
Ne serait-ce qu'un court instant.
Fermer les yeux et rêver
A la douce félicité...



 Le 21/09/2009

©Harmonia.Messidor
 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 07:00
Repost 0
Published by Thérèse Feron
commenter cet article
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 07:56
Nono l'escargot

C'était un escargot ravi 

Qui vivait en Normandie

Pas besoin de parapluie

Puisque qu'il adorait la pluie...

Tous ses amis étaient partis

Ils voulaient voir du pays

Ils descendirent dans le midi...

Mais lui, resta  à Pavilly !

Il était heureux et joyeux

Peut-être même amoureux...

Tout allait bien pour lui

 La salade et le pissenlit

Même les haricots verts

Semblaient faire son affaire...

Un jour, il  vit ses amis,

Après bien des péripéties

Tristes et très amaigris

Rentrer en Normandie...

Ils en avaient tellement bavé

Qu'ils avaient du mal à raconter...

 

Leur périple à Monaco

 Se solda par un fiasco !

Une bien triste épopée

Dont ils avaient tant rêvé...

 Et qui leur semblait pourtant géniale

 Mais... le midi est pour les cigales !

 

Le 8/11/ 2016 ©Harmonia.Messidor

 

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Histoires - Poésies pour enfants
commenter cet article
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 07:03

On la trouvait plutôt jolie, Lily
Elle arrivait des Somalies Lily
Dans un bateau plein d'émigrés
Qui venaient tous de leur plein gré
Vider les poubelles à Paris
Elle croyait qu'on était égaux Lily
Au pays de Voltaire et d'Hugo Lily
Mais pour Debussy en revanche
Il faut deux noires pour une blanche
Ça fait un sacré distinguo
Elle aimait tant la liberté Lily
Elle rêvait de fraternité Lily
Un hôtelier rue Secrétan
Lui a précisé en arrivant
Qu'on ne recevait que des Blancs

Elle a déchargé des cageots Lily
Elle s'est tapé les sales boulots Lily
Elle crie pour vendre des choux-fleurs
Dans la rue ses frères de couleur
L'accompagnent au marteau-piqueur
Et quand on l'appelait Blanche-Neige Lily
Elle se laissait plus prendre au piège Lily
Elle trouvait ça très amusant
Même s'il fallait serrer les dents
Ils auraient été trop contents
Elle aima un beau blond frisé Lily
Qui était tout prêt à l'épouser Lily
Mais la belle-famille lui dit nous
Ne sommes pas racistes pour deux sous
Mais on veut pas de ça chez nous
 


Elle a essayé l'Amérique Lily
Ce grand pays démocratique Lily
Elle aurait pas cru sans le voir
Que la couleur du désespoir
Là-bas aussi ce fût le noir
Mais dans un meeting à Memphis Lily
Elle a vu Angela Davis Lily
Qui lui dit viens ma petite sœur
En s'unissant on a moins peur
Des loups qui guettent le trappeur
Et c'est pour conjurer sa peur Lily
Qu'elle lève aussi un poing rageur Lily
Au milieu de tous ces gugus
Qui foutent le feu aux autobus
Interdits aux gens de couleur

Mais dans ton combat quotidien Lily
Tu connaîtras un type bien Lily
Et l'enfant qui naîtra un jour
Aura la couleur de l'amour
Contre laquelle on ne peut rien
On la trouvait plutôt jolie, Lily
Elle arrivait des Somalies Lily
Dans un bateau plein d'émigrés
Qui venaient tous de leur plein gré
Vider les poubelles à Paris.

 

Pierre Perret

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Chansons
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • : Mon blog se veut avant tout un lieu de partage, d'écoute, de tolérance et de respect. Il se compose de poésies, de biographies, de pensées et réflexions...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Appréciation

 

2ad8d915

Lisabuzz.com parle de Pour un monde meilleur : Alors là, franchement, c est du caviar, du web-caviar pour être exact ! Pour un monde meilleur regorge de traits d esprits et de perles linguistiques... D ailleurs, peut-on parler de Blog, alors qu il s agit, à n en pas douter, de grande litterature ? Le Nord Ouest a enfin trouvé son nouveau Victor Hugo en la personne de Harmonia.messidor. Ca va être dur de faire mieux. pourvu que ca dure ! signé http://blog.lisabuzz.com

Petite info

Mon blog n'a aucune prétention littéraire, simplement l'envie de partager avec vous, mes réfexions, mes pensées et parfois mes indignations...

Je remercie cependant LISABUZZ pour son commentaire plein d'humour...

Copyright

copyright 6

00040706

Photo

8y0t7jh8.jpg

Texte Libre

 

 

 

oiseaux

 

 Certaines photos,trouvées sur le net

ne sont peut-être pas libres de droits

  Si toutefois, il s'avérait que l'une d'elles

est échappée à ma  vigilance, veuillez

 m'en informer afin de la supprimer

le plus rapidement possible. Merci