Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 06:39

QUAND ON NE SE SENT PLUS UTILE

Par le 30 novembre 2015
Image of a frustrated or tired young brunette rubbing temples

Quand on a consacré la majeure partie de sa vie à s’occuper des autres et que nous nous retrouvons sans plus personne de qui prendre soin, nous traversons une période difficile qui nous remet beaucoup en question. À quoi, à qui sommes-nous utiles maintenant?

Si nous avons été dans le don de soi toute notre vie, nous avons probablement été une source de réconfort, de sécurité, de bien-être, d’amitié pour les autres. Mais nous, à quelle source nous sommes nous abreuvé?

Perdre le sens de notre identité parce que nous n’avons plus de travail ou que nous n’avons plus personne de qui prendre soin est souvent un choc pour bien des gens. C’est un deuil que nous devons faire sur ce que nous avons cru être pendant une partie de notre vie.

Et pourtant, en nous identifiant dans ce que nous faisions, plutôt que dans ce que nous sommes, nous avons construit une partie de notre identité à l’extérieur de nous-mêmes.

Ce sentiment d’inutilité qui nous envahit alors, de vacuité même parfois, est un cadeau de la Vie pour nous montrer qu’il est plus que temps de commencer à prendre soin de nous! Nous nous sommes oubliés pendant toutes ces années à aller vers l’extérieur, il est temps que nous fassions un autre bout de chemin en allant vers l’intérieur, en allant à l’intérieur de soi. Reconnaissons-nous la personne que nous sommes devenues? Où est l’enfant en nous avec ses rêves et ses désirs? Les avons-nous réalisés?

Les temps d’arrêt dans notre vie, par perte ou fin d’emploi, par solitude, par maladie ou volontaires, sont des occasions privilégiées de faire le point, en soi, de voir où nous sommes rendus et où nous voulons aller maintenant.

Si nous avons consacré une partie de notre vie aux enfants, au travail, au conjoint, aux parents, il est essentiel que nous revenions vers nous pour nous réapprivoiser, pour nous redéfinir parfois, pour réapprendre à nous aimer, souvent.

Redevenir notre meilleur ami est un merveilleux cadeau à nous faire, quel que soit notre âge.

Ce n’est pas le sentiment d’être utile qui est le plus important pour notre âme, c’est la conviction profonde d’être à la bonne place, au bon moment, en tout temps.

Diane Gagnon

Mon livre, « Apprendre à s’aimer, un jour à la fois », est disponible ici.

Aussi Disponible sur Amazon, iTunes, Kobo, Google Play, Createspace.

Abonnez-vous à ma page d’auteur pour recevoir mes textes chaque jour

Par le 30 novembre 2015
 
 
Il y a des passages difficiles dans la vie - le départ des enfants, le décès des parents, la retraite, et la vieillesse... Il faut redonner un sens à notre vie, afin de continuer notre parcours...
 

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 09:00
Les conquérants aveugles

Les conquérants aveugles est un livre de Rémy Chauvin, que je viens de relire, et qui m'a conforté dans le danger de s'en remettre aux scientifiques, comme à des Dieux, alors que ce ne sont que des hommes...

Introduction

 

Nous autres hommes de sciences sommes des conquérants; nous partons à l'aventure exactement comme des explorateurs. Quand le terrain est conquis nous l'organisons avec méthode; mais dans la phase qui précède la conquète, encore une fois c'est l'aventure et nous ne sommes pas souvent en état de dire pourquoi nous avons suivi tel chemin plutôt que tel autre. Moi-même très souvent, dans le demi-siècle que j'ai vécu dans les laboratoires, je n'ai pas voulu admettre une hypothèse parce qu'elle ne me << plaisait pas >>; je ne la trouvais << pas belle >> et parfois hélas, c'était pourtant la bonne.

L'intuition des préférences qui remontent parfois à l'enfance, les aléas de l'éducation, telle ou telle lecture qui nous a frappé, que sais-je encore, voilà quelques uns des facteurs extrarationnels qui nous guident dans des routes inconnues. Une inquiétude, une joyeuse angoisse, l'inspiration subite, tous les pièges du coeur comme disaient les anciens, voilà nos compagnons.

... Nous ne sommes pas des anges, pas plus que ceux qui n'ont jamais pénétré dans un laboratoire; nous voilà déchirés par des passions multiples, l'ambition, le désir de la gloire, la jalousie, la haine assez souvent; n'oublions pas l'admiration, l'amitié, le dévouement mais avant tout le terrible individualisme qui caractérise les hommes de science; car ce sont des guerriers solitaires, tout au moins les plus grands, les découvreurs, et non pas la troupe immense qui ne fait que suivre.

... D'écrire l'homme de science, qui manie de ses mains débiles un outil tout-puissant. Exposer comment cet outil, malgré les insuffisances de ses créateurs, a changé le monde et va changer plus encore; se demander comment le diriger puisque l'arrêter n'est pas possible et que les hommes de science livrés à eux-mêmes n'en sont plus capables. Telles seront les trois parties en lesquelles je diviserai ces réflexions qui frisent parfois l'inquiétude, si ce n'est l'angoisse.

 

Si je vous propose ce livre, ce n'est pas pour dénigrer les scientifiques, mais simplement pour un peu  les..."démystifier", et rendre hommage à Rémy Chauvin d'avoir osé briser le silence et nous amener à une profonde réflexion sur le futur...

 

Les conquérants aveugles de Rémy Chauvin (1913-2009)

http://www.metapsychique.org/Remy-Chauvin.html

Editions Robert Laffont

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 08:20
Quand l'écriture devient thérapeuthique

Outre le plaisir de développer des idées, l'écriture peut aider certains à se trouver ou se retrouver...

L'article publié aujourd'hui, permet de mieux comprendre son aspect thérapeuthique


http://www.psychologies.com/Therapies/Developpement-personnel/Reponses-d-experts/Quand-l-ecriture-devient-therapeutique

 

Pour les personnes intéressées par le sujet, je suggère le site d'Elisabeth Leborgne : Plume dedans Plume dehors. Cet atelier d'écriture permet aux personnes intéressées  par le sujet, de découvrir et développer leur talent, dans un cadre convivial et chaleureux.

Ses longues années d'expérience, restent la garantie de son sérieux et de ses compétences

 

http://plumededansplumedehors.blog4ever.com/

Tel :06.14.94.91.98

 

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 07:00
N'oublie pas de m'aimer

N'oublie pas de m'aimer !

 

Un livre de Charlotte Valandrey

 

A découvrir, pour ceux  qui ne connaisse pas encore ce livre. L'auteur relate son parcours, sans grandiloquence, avec des pointes d'humour et de philosophie de la vie...

Malgré ses graves problèmes de santé et les épreuves qu'elle dut affronter, son livre est une leçon d'optimisme. Un amour mystérieux...

Mais je ne veux pas déflorer le sujet, car il mérite que chacun découvre cette histoire vraie, qui peut sembler invraisemblable, et pourtant...

A conseiller à tous ceux qui ne croit plus aux miracles, et qui ont perdu foi en la vie.

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 07:34

206d285e.jpg

 

C'est  en fouillant dans mes souvenirs, en remontant le temps, le temps de l'enfance, où les livres furent ma grande passion,  que je me souviens plus particulièrement de deux livres : Sans famille de Hector Malot, et l'Allumeur des réverbères, sont mes premières lectures (enfin, celles qui m'ont laissé mes plus beaux souvenirs ).

 

J'aimais les mots, les mots justes, ceux qui traduisent les pensées, qui font rêver, voyager... J'aimais, la faculté de description qu'ont les romanciers à vous transporter dans un monde réel ou irréel, merveilleux, angoissant ou émouvant...

Un monde dans lequel, le narrateur nous fait pénétrer au gré de sa fantaisie et de son imagination, laissant la liberté au lecteur, une interprétation différente...

 

Boulimique, j'avais besoin de découvrir de nouvelles histoires, rire, souffrir, pleurer, humer tous les parfums, vivre avec les protagonistes toutes les émotions. Chaque livre était une aventure toujours trop vite terminée.

 

 Je me souviens de : - L'homme qui parlait à l'oreille des chevaux. Un roman que j'avais trouvé fabuleux, mais, le film, m'avait déçu. Non pas parce qu'il n'était pas bon, mais, il ne correspondait pas à l'idée que je m étais faite de l'histoire... Le livre laisse une grande part de liberté à l'imaginaire.

 

Le réalisateur d'un film, impose sa vision du scénario. Il est beaucoup plus difficile, d'avoir sa propre interprétation. Les photos, les plans, les lieux, sont là, pour accréditer l'histoire.

 

Lire, c'est voyager !

 

©Harmonia

 

 

 

71227757.jpg

 

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 00:00

1c47qx30.jpg

 

 

C'est dans le livre : Le temps d'écrire, que Blanche relate le stratagème employé pour obtenir un joli dessin de Picasso Elle eut l'idée géniale de se présenter comme une petite fille, voulant offrir un joli dessin, pour la fête de sa maman. Mais, n'étant pas très douée, disait-elle, elle sollicita Picasso, accompagnant sa demande d'un petit poème.

Picasso, touché par le poème de la "petite fille", lui dessina une  jolie rose.

 

J'ai choisi l'histoire de la rose de Picasso, afin de démontrer la ténacité et la conviction de Blanche, qui malgré les difficultés et les railleries de son mari, s'est toujours accroché à son rêve, afin de faire de ce rêve une réalité. Il faut vouloir disait-elle ! Toute sa vie elle a voulu, et vouloir, c'est pouvoir !

 

Je vous encourage à lire ce livre, afin de découvrir ce qu'est devenue la Rose de Picasso... De nombreuses anecdotes et des révélations touchantes, vous permettront de mieux connaître le parcours "atypique" de Blanche.

 

Je vous conseille vivement la lecture de : Le temps d'écrire, mais également - L'école des champs, afin de comprendre le parcours de Blanche Une découverte pour certains, une relecture pour d'autres, mais un encouragement incontestable à ceux qui doutes et se découragent face aux combats de la vie...

 

zx2lhd.gif

 

Lien :
Pour les personnes intéressées par les livres et recueils
 de poésies de Blanche Maynadier, l'association :
Le P.A.R.C : http://leparc.populus.ch/ 
 Martial Maynadier (fils de Blanche)  président actif de l'association.
 répondra à toutes vos questions.
Un lien permanent : - Blanche Maynadier -  figure dans la colonne de droite de mon blog

 

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 06:29

images (4)-copie-1

 

 

La montagne de lumière, est un livre de Henriette Vacquié, découvert par hasard.

Le titre m'a inspiré, et je dois dire que je n'ai pas regretté. J'ai déjà publié quelques extraits, qui n'était pour l'auteur que des notes intimes, impressions ou réflexions confiées au papier après de longues randonnées en montagne.

 

6- Gentiane de Koch

 

...Certains jours, je cueille la beauté tout au long du torrent éclairé par la parure dorée des bouleaux et des saules : long ruban irisé se mouvant entre les gros rochers bordés eux-mêmes d'une aura lumineuse, écume blanche des cascatelles jaillissant en milliers de gouttelettes, lucioles tremblant sur l'eau assagie, magie de la couleur, de la beauté, de la vie.

Les cimes des pins tremblent dans la lumière, les rhododedrons tapissent de leurs feuilles vermissées les rochers amoncelés, les aiguilles des genêts se pressent en touffes verdoyantes; tout vibre sous le soleil et les petits crocus, émervillés et joyeux, s'épanouissent sous la chaude caresse.

 

023.gif... J'ai vu des petites primevères blotties au creux de rocher agiter crânement leurs corolles roses, et le blanc crocus forcer la résistance de grandes plaques de neige mouillée. J'ai vu les feuilles de jonquille poindre timidement dans les prés encore jaunis, et une gentiane, en avance au rendez-vous, prête à ouvrir sa coupe d'azur.

 

025.gif... Notre sommet intérieur n'est-il pas cet idéal inaccessible vers lequel nous essayons de tendre ? Comme la ligne d'horizon, il s'éloigne au fur et à mesure que nous croyons nous rapprocher de lui. Mais qu'importe ! chaque degré franchi nous enrichit d'une nouvelle vision qui nous incite à aller plus loin encore. Et la route vers la lumière se poursuit lentement....

 

 

 

  Une ode à la montagne. Une description faite d'émotion où transpire l'amour de la nature. Des passages sublimes vous font partager et vivre avec l'auteur la beauté des lieux. Je conseille vivement ce livre.

 

 

Henriette Vacquié

Editions Prosveta

030

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 07:57

Photo 017

 

C'est un peu tardivement que je découvre, dans la catégorie "Beaux Livres", des ouvrages à offrir (ou s'offrir !). Les fêtes sont passées, mais d'autres occasions, nous serons données de faire plaisir : anniversaire, récompense, ou tout simplement le bonheur de parcourir et posséder dans sa bibliothèque de très beaux livres...


1540-1.jpg


Du Mont saint-Michel à la cité d'Albi ou aux lagons de la Nouvelle-Calédonie, tous les sites classés au patrimoine mondial décrits et magnifiquement illustrés par une historienne.  

 Marie Faget

Editions  Ouest-France

184 pages, 27 euros

 

9782035893123FS--1-.gif


Découverte ou nostalgie... Un livre à offrir aux enfants, petits enfants et grands-parents. Epoque des bons points, des leçons de morale mais également des punitions... Des odeurs de craie sur le tableau, d'encre, de cire et des patés sur les cahiers, que les buvards avaient vite absorbés...

Plus de 300 photographes, des documents d'époque et une vingtaine de fac-similés exceptionnels - dont des buvards, des diplomes, des lettres de pensionnaires, des affiches - ressucitent ce passé parfois oublié...

Renaud Thomazo

Editions  Larousse

128 pages, 30,90 euros

 

1540-1.jpg

Une promenade poétique : De Brocéliande au pays de Galles, de l'Irlande à L'Ecosse. Une découverte des mythes de la culture celte, remarquablement photographiée par Yvon Boelle,Alain Stivell évoque avec Thierry Jolif les grands textes qui ont nourri son imaginaire et sa créativité musicale.

 

Alan Stivell

Editions Arthaud

192 pages, 35 euros

 

livre 010

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 14:37

Affiche-de-48-heures-pour-ecrire-Edilivre-L.jpg

 

 Pour concourir, envoyez votre nouvelle par mail à nouvelles@edilivre.com. Pour être acceptée, votre nouvelle devra :
- être au format Word ou PDF
- respecter la thématique imposée qui sera dévoilée le vendredi 15 novembre à 19h sur Edilivre.com
- ne pas dépasser les 10 000 caractères, espaces compris, soit environ 2 ou 3 pages A4
- être écrite en police Times New Romans de taille 12 avec interligne simple
- être anonyme : votre nom ne doit pas y figurer
- ne pas contenir d’illustrations, images ou photos
- les textes sous forme de poème sont acceptés
Le mail accompagnant votre nouvelle devra obligatoirement contenir les informations suivantes :
- nom et prénom du participant
- pseudo du participant s’il souhaite être mis en avant sous un autre nom et conserver l'anonymat
- titre de la nouvelle
- préciser en toutes lettres : « En participant à ce concours, j’accepte pleinement son règlement disponible sur le site Edilivre.com »
Pour télécharger le règlement complet du concours, connaitre les prix à gagner et toutes les autres infos, allez voir ici : http://www.edilivre.com/communaute/2013/10/21/concours-de-nouvelles-48-heures-pour-ecrire-rendez-vous-le-vendredi-15-novembre-a-19h-pour-participer/
Alors, si vous aimez écrire, les défis, retenez bien cette date : le 15 novembre pour découvrir le thème.

 

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 06:43

 

367ddf92.jpg

 

 

- L'existence, la persistence, l'entêtement du MOI sont tels qu'il faut souvent un choc profond, une secousse terrible, un coup de masse, un échec total pour voir que c'est le MOI qui a bâti sa prison, qui a créé son enfer.

 

Rien de moins qu'un désespoir, une situation de faiblesse totale, une sensation d'abîme sans fond, un sentiment de peur panique pour secouer son CHÂTEAU FORT construit par nos illusions et qui se révèle, en fin de compte, un CHÂTEAU DE CARTES dès qu'on a accepté qu'on n'était rien...

 

Tant et aussi longtemps que l'on est convaincu d'être quelqu'un- d'avoir un MOI qui est le centre de tout, qui s'approprie tout qui se sert de tout pour se faire aimer, admirer, pour se valoriser, pour se faire adorer comme si on était Dieu-, on restera emprisonné dans sa souffrance.

 

Sérénité, est un petit livre de PLACIDE GABOURY, qui peut s'adresser à celles et ceux qui sont aux prises avec une dépendance, et des addictions récurrentes...

 

Sans tout partager, je trouve le livre intéressant. Il permet de se poser des questions, sur l'origine de nos souffrances...

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Placide_Gaboury

 

 

1236085911-animation1x9.gif

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Littérature
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • : Mon blog se veut avant tout un lieu de partage, d'écoute, de tolérance et de respect. Il se compose de poésies, de biographies, de pensées et réflexions...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Appréciation

 

2ad8d915

Lisabuzz.com parle de Pour un monde meilleur : Alors là, franchement, c est du caviar, du web-caviar pour être exact ! Pour un monde meilleur regorge de traits d esprits et de perles linguistiques... D ailleurs, peut-on parler de Blog, alors qu il s agit, à n en pas douter, de grande litterature ? Le Nord Ouest a enfin trouvé son nouveau Victor Hugo en la personne de Harmonia.messidor. Ca va être dur de faire mieux. pourvu que ca dure ! signé http://blog.lisabuzz.com

Petite info

Mon blog n'a aucune prétention littéraire, simplement l'envie de partager avec vous, mes réfexions, mes pensées et parfois mes indignations...

Je remercie cependant LISABUZZ pour son commentaire plein d'humour...

Copyright

copyright 6

00040706

Photo

8y0t7jh8.jpg

Texte Libre

 

 

 

oiseaux

 

 Certaines photos,trouvées sur le net

ne sont peut-être pas libres de droits

  Si toutefois, il s'avérait que l'une d'elles

est échappée à ma  vigilance, veuillez

 m'en informer afin de la supprimer

le plus rapidement possible. Merci