Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 10:15

 

 

 

0lbhj6gc.gif  

 

 

Tu avais rencontré le prince charmant
Celui dont tu rêvais depuis si longtemps
Celui qui te faisait de jolies promesses 
Qui t'appelait sa belle et douce princesse

N'aviez-vous pas fait mille beaux projets
 Maison, voyage sur un petit voilier
Et  des enfants de merveilleux et beaux enfants
Vous choisissiez  déjà leurs prénoms en riant... 

Une si belle vie, faite de beauté et d'harmonie
Partageant toutes vos joies, entourés de vos amis

Un chemin parsemé de jolies fleurs

Dans un jardin au couleur du bonheur

Les jours, les mois les années ont passé
Et les brutalités sont arrivées
T'accusant de fautes imaginaires
Il te gifla avec rage et colère 

Il "t'aimait", à genoux, te demandait pardon
Certain de ton amour, de ton absolution... 
Mais  la violence fit parti du quotidien
 Il prit le pouvoir, te réduisant à rien... 

 

Dans un processus inexorable,

 De victime il te fit coupable

 Chaque jour annihila ton identité

  Ta force de combattre et de lutter

 

 Enfermée dans un long silence

Dissimulant coups et  souffrances

Il te fallut souvent faire semblant
 Cachant ta détresse en souriant...
 


Prince charmant devenu tyran

Où sont les illusions de tes vingt ans ?

L'amour que tu voulais éternel

S'est envolé à tire-d'aile...

 

 

 ©Harmonia

 

 

zx2lhd.gif

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Danielle 03/09/2010 00:34


Souvent, le prince charmant se transforme au fil des années en un être monstrueux, qui profite de sa force pour en arriver à une violence inouïe, terroriser la femme qui a peur et parfois se tait,
cachant ses larmes, puis les marques sur son visage, sur son corps. La victime vit un enfer lorsque la violence a pris le pouvoir, parfois jusqu'à en mourir. Il ne faut pas cacher ces souffrances
terribles, il faut avoir le courage de dénoncer son bourreau, pour sauver sa vie et souvent celle de ses enfants. Il ne faut pas subir l'enfer car les victimes de maltraitances s'isolent et se
taisent.Il ne faut pas laisser détruire sa vie mais dénoncer le problème afin d'y mettre fin. Nous ne sommes plus au siècle dernier, il faut absolument que la femme arrive à sortir de l'enfer de la
terreur, rencontrer des associations, des centres sociaux, préserver sa vie et sa dignité. Il faudrait traiter ce sujet en le développant car la maltraitance gagne du terrain, c'est malheureusement
une vérité, une atroce vérité, le problème s'amplifie, il faut que cela cesse. Stop aux tyrans de toutes sortes. Je n'ose plus continuer à développer car le sujet est vaste, mais on pourrait y
revenir plus tard et réfléchir ensemble. Cela serait très constructif il me semble. Qu'en penses-tu Harmonia. Je t'embrasse avec beaucoup d'amitié. Danielle


Harmonia-messidor 03/09/2010 21:40



Ma chère Danielle, sujet également délicat. Je m'aperçois que beaucoup de sujet sont tabous. Je le regrette profondément ! Taire les problèmes ou les ignorer,me
semble contribuer à les cautionner (qui ne dit mot consent). Pour aborder le sujet j'ai voulu d'abord le poétiser (essayer !) afin d'arriver sur la pointe des pieds sur un thème difficile à
traiter. Mais je peux t'assurer que j'y reviendrai, je ne sais quand, mais j'y reviendrai ! Si tu le désires nous pourrons faire ce travail en duo. Nous en reparlerons. Bonne soirée ma chère
Danielle. Bises



Thérèse 31/08/2010 16:30


C'est encore un sujet difficile que tu nous exposes là, malheureusement très réel. Comment un homme (parfois même des femmes) peut-il changer comme cela ? être (ou paraître) si gentil et devenir un
monstre ? Heureusement de plus en plus de femmes arrivent maintenant à parler, et elles sont aussi plus encouragées à le faire, autrefois on les culpabilisait.
bisous Harmonia


Harmonia-messidor 31/08/2010 18:48



Je sais que parfois je touche à des sujet délicats, mais je n'aime pas passer sous silence des sujets qui m'interpellent... Combien avaient rêver d'un mari ou
compagnon idéal, ne soupçonnant pas un instant la vie qu'ils allaient leur réserver... Beaucoup malheureusement se taisent, c'est ce qui fait la force de ces tyrans-manipulateurs. Merci de ta
visite ma chère Thérèse. Grosses bises



peintrefiguratif 30/08/2010 21:44


une première claque amène toujours un calvaire par la suite il faut ne pas l'accepter même pas une fois
bisous bonne soirée


Harmonia-messidor 31/08/2010 18:33



Tu as raison, on ne devrait jamais accepter la violence, car malheureusement elle de devenir quotidienne... Combien vivent un enfer dans le silence et la peur...
Bonne soirée, bisous



Fathia Nasr 30/08/2010 19:12


Ton poème, c'est un peu mon histoire, mon prince charmant est devenu un tyran après quelques mois de mariage, aujourd'hui, je suis libre et je profite des bons moments de solitude...merci de nous
faire partages des vraies histoires en poésie, bises.


Harmonia-messidor 31/08/2010 18:28



On touche parfois à des histoires douloureuses, sans penser qu'elles peuvent être l'histoire d'un proche, d'une amie. J'espère que tu t'es reconstruite, bien que
les blessures de la vie restent souvent indélébiles...Bises



Fathia Nasr 30/08/2010 19:10


Coucou harmonia, ma chère amie fidèle, il y aura un poème pour toi, et si tu le veux, tu peux m'écrire un peu ce que tu aimes et me parler un peu sur toi...je sais déja que tu es une bonne âme et
une bonne amie...j'aimerai éditer un recueil de poésie " Amitié Virtuelle" et je voudrai mémoriser tous les instants du bonheur et du partage avec mes meilleurs amis d'over-blog, bises.


Harmonia-messidor 31/08/2010 18:23



Merci ma chère Samia (ou Fathia ?) Ton idée est belle et généreuse, à ton image. Tu sais , je suis le reflet de mon blog, je ne triche pas, je ne suis pas dans
le paraître. J'ai un profond respect des autres et des différences, mais je veux pouvoir dire les choses lorsque je ne partage pas les idées, les actes etc. La contradiction peut-être
constructive, lorsque les échanges se font dans l'écoute et le respect des arguments de l'autre. Un petit bout de route peut être fait l'un vers l'autre malgré nos divergences. J'appelle ça, les
ponts de l'amitié, les ponts qui permettent de laisser les rives et se retrouver au milieu, en ayant parcouru chacun la même distance pour s'y rejoindre. Il est toujours difficile ma chère Samia
de parler de soi. Il s'agit d'un survol, que j'essaie le plus authentique possible en espérant qu'il te permettra de me connaître un peu mieux... Grosses bises



reinette 30/08/2010 18:38


un monstre se cache souvent sous l'habit du prince charmant.
une situation difficile à gérer.
amitiés


Harmonia-messidor 31/08/2010 18:59



Comme tu dis ma chère Reinette. Situation difficile à gérer mais que j'avais envie d'évoquer afin de dénoncer ce qui est parfois passé sous silence...Belle et
douce soirée. Amicalement.



jakeline 30/08/2010 15:52


Ma chère Camelia!

Une douceur, ta douceur emanne de ce poème qui commence si bien et qui hélàs se termine en douleur. Oui, cela éxiste en France et partout dans le monde.Comment une si belle histoire peut elle en
arriver là, on se le demande. Bien sure que tu peux publier cette lettre sur ton blog.Nous nous connaissons maintenant depuis qq années et je me souviens du temps sur Orange ou j'étais si triste
quand tu partais en vacances. Tes articles étaient toujours si beau et me fesait toujours chaud au coeur. Tu n'as pas changer et tu choisis maintenant d'autres sujets, ceux de la vie, de nos vies.
Merci à toi ma chère Amie ,fidèle. Je t'embrasse très fort.


Harmonia-messidor 31/08/2010 17:54



Merci ma chère Jakeline, je garde tes envois, car certains sont des sujets que j'aimerais traiter. Concernant les femmes battues, le problème est peu abordé,
alors j'aime parfois parler de ce qui dérange un peu... Tu parles de la période où nous étions sur Orange, évidemment mon blog était un blog dédié aux enfants, les histoires étaient tendres et
drôles...Je me souviens de nos premiers contacts, ta gentillesse et ton amour des animaux nous a rapproché. C'est déjà loin tout ça, mais notre amitié à perduré et c'est ce qui est beau dans
cette histoire ! Grosses bises ma petite Jakeline. Ton amie



Trommenschlager.f-psychanalyste.over-blog.com 29/08/2010 13:43


magnifique...


Harmonia-messidor 29/08/2010 16:38



Merci. Ce n'est pas réjouissant, mais le problème existe, alors, il est peut-être préférable d'en parler de cette manière...



covix 28/08/2010 12:11


Bonjour Harmonia,

Cendrillon en enfer, poésie dédiée à toutes celles qui souffrent du mauvais amour. Une pensée particulière à cette jeune femme, accusée à tord semble-t-il, d'adultère et menacée de lapidation en
Iran, même les Imams n'en demandent pas tant, seul les"politiques" ont ces idées d'une autre époque, pourtant pas si courament employé!

Bonne journée
Bisous


Harmonia-messidor 29/08/2010 16:35



Oui mon cher Covix, mais malheureusement il n'y a pas besoin d'aller en Iran, car bien des femmes sont victimes de maltraitances par leur conjoint, ici, en
France. Il ne s'agit pas de lapidation, mais d'autre moyens peuvent être aussi destructeurs... Merci de ta visite. Bonne soirée. Bises amicales.



Présentation

  • : Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • : Mon blog se veut avant tout un lieu de partage, d'écoute, de tolérance et de respect. Il se compose de poésies, de biographies, de pensées et réflexions...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Appréciation

 

2ad8d915

Lisabuzz.com parle de Pour un monde meilleur : Alors là, franchement, c est du caviar, du web-caviar pour être exact ! Pour un monde meilleur regorge de traits d esprits et de perles linguistiques... D ailleurs, peut-on parler de Blog, alors qu il s agit, à n en pas douter, de grande litterature ? Le Nord Ouest a enfin trouvé son nouveau Victor Hugo en la personne de Harmonia.messidor. Ca va être dur de faire mieux. pourvu que ca dure ! signé http://blog.lisabuzz.com

Petite info

Mon blog n'a aucune prétention littéraire, simplement l'envie de partager avec vous, mes réfexions, mes pensées et parfois mes indignations...

Je remercie cependant LISABUZZ pour son commentaire plein d'humour...

Copyright

copyright 6

00040706

Photo

8y0t7jh8.jpg

Texte Libre

 

 

 

oiseaux

 

 Certaines photos,trouvées sur le net

ne sont peut-être pas libres de droits

  Si toutefois, il s'avérait que l'une d'elles

est échappée à ma  vigilance, veuillez

 m'en informer afin de la supprimer

le plus rapidement possible. Merci