Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 00:00

 

 Pour ceux et celles qui désirent écouter "Ouralou" (hommage à son chien) Attendre la fin de la chanson "aimer à perdre la raison" .

JeanFerrat1.jpg


C'est avec grande tristesse que je viens d'apprendre le décès de Jean Ferrat. J'avais une profonde admiration pour le chanteur-poète, mais également pour l'homme, au service de tous les combats et de la fraternité des peuples. Son intégrité, sa discrétion m'ont toujours profondément touché. Il a su se préserver des médias et du show business. Ils nous restent ses merveilleuses chansons. Certaines m'ont arraché des larmes...Homme irremplaçable, inoubliable. qui laissera à tout jamais dans les mémoires, le souvenir d'un homme d'exception...

- Nom : Jean Ferrat (né Tenenbaum), chanteur, auteur, poète
- Né le : 26 décembre 1930 à Vaucresson
- Décédé le : 13 mars 2010 à Aubenas

Dernier de quatre enfants d'une famille modeste qui s'installe à Versailles en 1935, il poursuit se études au collège Jules Ferry. Son père est joaillier et sa mère fleuriste. Durant la guerre, son père, qui est juif, est déporté par les nazis et meurt à Auschwitz (il fut sauvé par des communistes à qui il voua une reconnaissance éternelle). A quinze ans, il doit donc quitter le lycée pour travailler afin d'aider financièrement sa famille. Il commence en même temps des études de chimie et devient aide-chimiste jusqu'en 1954, année de ses premières auditions. Déjà,à cette époque, il est attiré par la musique et le théâtre.

Au début des années 1950, il entre dans une troupe de théâtre, compose quelques chansons et joue de la guitare dans un orchestre de jazz. Il passe sans grand succès quelques auditions, fait des passages au cabaret sous le nom de Jean Laroche,et, ne se décourageant pas, décide de se consacrer exclusivement à la musique. Le jeune guitariste prend ensuite le pseudonyme de Frank Noël, avant d'opter pour Jean Ferrat (d'après la ville : Saint-jean-Cap-Ferrat)

Ainsi en 1956, il met en musique Les yeux d'Elsa, poème de Louis Aragon dont il est un admirateur. C'est André Claveau, alors en vogue, qui interprète la chanson et apporte à Jean Ferrat un peu de notoriété. Il se produit alors au cabaret parisien. La Colombe de Michel Valette, en première partie de Guy Béart.

En 1958, il sort chez Vogue son premier 45 tours, mais ne rencontre guère de succès . Un jeune chanteuse, Christine Sèvres, reprend quelques unes de ses chansons. Il l'épousera en 1961. C'est la rencontre en 1959 de Gérard Meys, qui deviendra son éditeur et ami, qui relance sa carrière, il signe chez Decca et l'année suivante, sort son second 45 tours avec la chanson "Ma Môme", qui est son premier succès et passe sur les radios.
 

2qninj60.gif


En 1966, le succès étant venu pour Jean Ferrat, Vogue rééditera ce 45 tours sous le label Pap4, label bon marché destiné à la grande distribution, style "Prisunic". Sa rencontre avec Alin Gouaguer, qui signera ses premiers arrangements sous le pseudo de MiltonLewis, sera par ailleurs décisive. Ce dernier deviendra ensuite l'arrangeur attitré de Jean Ferrat.

Son premier 33 tours sort en 1961 et reçoit le prix de la SACEM. Il entame alors une longue carrière, émaillée de difficultés avec la censure. En effet Jean Ferrat a toujours été un chanteur engagé. Il écrira ses textes ou mettra en musique ceux de ses amis poètes, Henri Gougaud, Georges Coulonges ou Guy Thomas.
.

 
En 1962, il fait la connaissance d'Isabelle Aubret. Un véritable coup de foudre amical lie les deux artistes. Jean Ferrat lui écrit "Deux enfants au soleil" un des titres majeur de la chanteuse, et lui propose la première partie de sa tournée qu'il démarre alors. Il compose une chanson sur des paroles écrites par Philippe Pauletto qu'il publie en 1970, et qui sera ensuite interprétée par Isabelle Aubret : "Tout ce que j'aime"

 Il a aussi composé une chanson de Michèle Senlis pour Jacques Boyer et Jean-Louis Stain au début des années 60 et qui sera , dans les années 70, réécrite partiellement et interprété par Daniel Guichard "Mon vieux". Jean Ferrat habitait dans la commune d'Antraigues-sur-Volane en Ardèche (sa terre d'adoption), qui lui inspira d'ailleurs la chanson "La Montagne".
Il décéda le 13 mars à l'hôpital d'Aubenas.




f5ju8oan.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Biographie
commenter cet article

commentaires

nadia-vraie 17/03/2010 05:10


je vais revenir écouter quelques unes de ses chansons car je trouve qu'elles sontiennent de si belles paroles.C'était un bon compositeur.
À bientôt$


DAMBRE LINE 16/03/2010 11:32


BEAUCOUP DE TRISTESSE C'EST UN AMI QUI ME QUITTE C'EST UN PEU DE MA JEUNESSE QUI PART J'ai toujours aime jean ferrat son humanite sa sensibilite et surtoutson honnetete a dire les choses qui font
malet a les dire sans vulgarite mais en touchant juste la sur le coeur et en eveillant les consciences du plus petit d'entre nous


dacaiod 15/03/2010 23:46


bonsoir mon amie - merci pour cette belle biographie et cet hommage à un homme dont j'adorerai toujours les chansons et pour l'avoir rencontré, l'esprit et le coeur !! bisous


Renepoete 14/03/2010 22:55


Bonjour Harmonia, j'ai bien eu ton com mais je suis tellement perturbé par la disparition de jean ferrat que je l'ai supprimé par erreur au lieu de le valider avec ma réponse... mais tu peux le
remettre sans problème quand tu le veux. Je vois que tu m'as devancé sur la biographie que je comptais mettre sur mon blog mais je t'en adresse mes fellicitations car tu l'as fait merveilleusement
bien. Merci aussi pour celle de Louise Michel bien que j'en avait fait une moi aussi. nous ne seront jamais trop nombreux pour en parler. amicalement à toi. RenéPoète


Danielle 14/03/2010 20:17


Merci chère Harmonia pour ce très bel hommage à mon chanteur préféré Jean Ferrat. Je suis très triste depuis la terrible nouvelle car il a fait partie de ma vie depuis un demi-siècle, berçant ma
jeunesse et ma soif de poésie de ses merveilleuses chansons. J'ai déjà fait plusieurs commentaires sur différents blogs, aussi je crains de me répéter, mais comment passer sous silence son immense
talent de chanteur-compositeur-interprête, de toutes ces magnifiques chansons qu'il nous laisse en héritage. J'adorais le chanteur mais aussi l'homme qu'il était, son amour de la paix, sa
discrétion, sa sensibilité, son humanité, toutes les valeurs qui émanaient de lui et qu'il faisait partager par des textes superbes et inoubliables. J'avoue que "Nuit et Brouillard" m'a émue aux
larmes, "Maria", "Ma France", "Les yeux d'Elsa", que je ne peux écouter sans retenir mes pleurs, " Oural, Ouralou" (pour des raisons plus personnelles). Et ces magnifiques poèmes de Louis Aragon
qui ont été parmi les plus belles chansons françaises : "Aimer à perdre la raison", "Que serais-je sans toi ?", "Nous dormirons ensemble" et que dire de "La Femme est l'avenir de l'Homme", "Nul ne
guérit de son enfance", "C'est beau la vie", "Pablo Neruda"... Je pourrais en citer des dizaines qui resteront dans le patrimoine français et dans le coeur de tous ceux qui ont aimé ce grand homme
plein de générosité. Il n'aimait pas les honneurs, les paillettes, les grandes démonstrations, c'était un homme qui aimait la sérénité, le calme, la nature, "La Montagne" ne sera plus jamais aussi
belle sans lui, sa voix chaude et inimitable nous manquera, mais ces chansons survivront et marqueront notre souvenir. Merci Monsieur Ferrat de ce que vous nous avez offert, de ce que vous avez été
...
"Tu aurais pu vivre encore un peu" comme tu le chantais avec tant d'émotion en 1991, repose en paix dans ta montagne d'Ardèche.
Merci encore douce Harmonia, gros bisous à toi. Danielle


Simone Chauvet 14/03/2010 10:38


Nous avons une grande reconnaissance envers le grand Jean Ferrat.
Vos chansons étaient les préférés de mon mari. Engagées ou poêtiques, elles nous ont enchantés, toujours.
Lors de vacances à St Joseph des Bancs,revenant de visiter des éléveurs de moutons, nous écoutions: La Montagne de Jean Ferrat et passant sur la route, devant votre maison, vous partiez ou arriviez
de promenade.
Occupé à tenir le chien, pour laisser nos 2 voitures passer, nous avons haussé le volume avec un salut de notre main.
Merci pour cette rencontre.
Nos sincères condoléances à la famille.
Que votre montagne Ardéchoise est belle!
S.C.


Présentation

  • : Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • : Mon blog se veut avant tout un lieu de partage, d'écoute, de tolérance et de respect. Il se compose de poésies, de biographies, de pensées et réflexions...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Appréciation

 

2ad8d915

Lisabuzz.com parle de Pour un monde meilleur : Alors là, franchement, c est du caviar, du web-caviar pour être exact ! Pour un monde meilleur regorge de traits d esprits et de perles linguistiques... D ailleurs, peut-on parler de Blog, alors qu il s agit, à n en pas douter, de grande litterature ? Le Nord Ouest a enfin trouvé son nouveau Victor Hugo en la personne de Harmonia.messidor. Ca va être dur de faire mieux. pourvu que ca dure ! signé http://blog.lisabuzz.com

Petite info

Mon blog n'a aucune prétention littéraire, simplement l'envie de partager avec vous, mes réfexions, mes pensées et parfois mes indignations...

Je remercie cependant LISABUZZ pour son commentaire plein d'humour...

Copyright

copyright 6

00040706

Photo

8y0t7jh8.jpg

Texte Libre

 

 

 

oiseaux

 

 Certaines photos,trouvées sur le net

ne sont peut-être pas libres de droits

  Si toutefois, il s'avérait que l'une d'elles

est échappée à ma  vigilance, veuillez

 m'en informer afin de la supprimer

le plus rapidement possible. Merci