Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 23:00

 

Richard Wagner  Artiste compositeur Allemand

Né le : 22 mai 1813 à Leipzig

Décédé le : 13 février 1883 à Venise (Italie)


- Sont père, petit fonctionnaire municipal, mourut six mois après sa naissance et sa mère épousa dans l'année qui suivit un ami de la famille Ludwig Gever, acteur, auteur dramatique, portraitiste, chanteur. Richard l'adore mais celui-ci meurt lorsque l'enfant a 7 ans ; ( on retrouvera dans son oeuvre le thème du père inconnu ).

- Il passe son enfance entouré de sa mère et de ses soeurs. Mauvais élève, il se fait renvoyer de l'école.
Grand admirateur de Weber et de Beethoven, il décide de devenir musicien après avoir assisté à des concerts qui le bouleversent. Vers l'âge de 15 ans, il décide d'étudier la musique en s'inscrivant à l'université de Leipzig (1831)

- En 1833, Wagner avait achevé un de ses premiers opéra, Les Fées. Cette oeuvre qui imitait nettement le style de Weber, ne serait pas jouée plus d'un demi siècle. C'est à cette époque que Wagner écrivit Das Liebesverbot, opéra inspiré d'une pièce de William Shakespeare (Measure for measure).
La création eut lieu en 1836, mais l'oeuvre fut accueillie avec peu d'enthousiasme.

- En 1836, Wagner épousa l'actrice Minna Planer.Le couple emménagea alors à Königsberg puis à Riga, où Wagner occupa le poste de directeur musical. Après quelques semaines, Minna le quitta pour un autre qui la laissa sans le sou. Bien que Wagner accepta son retour, ce fut le signe annonciateur de la progressive décadence de leur mariage qui se termina dans la souffrance, trente années plus tard.


-Avant même 1839, le couple était criblé de dettes et dut fuir Riga pour échapper à ses créanciers. Pendant leur fuite à Londres, ils furent pris dans une tempête qui
inspira à Wagner Le vaisseau fantôme. Le couple vécut également quelques années à Paris, où Richard Wagner gagnait sa vie en réorchestrant les opéras d'autres compositeurs.

                                                                         
 
Rue d'Aumale à Paris où il séjourna

- En 1840, Wagner mit la dernière main à son opéra Rienzi. Il retourna en Allemagne deux ans plus tard pour le faire jouer à Dresde, où il rencontra un succès considérable. Wagner s'installa dans cette ville où il vécut six ans, exerçant avec brio la charge de chef d'orchestre du grand théâtre. Pendant cette période, il composa et mit en scène Le vaisseau fantôme  et Tannäuser ses premiers chefs d'oeuvres.

- Le mécontentement populaire contre le gouvernement saxon, largement répandu parvint à son paroxisme en 1849, quand le roi Frederic ll de Saxe décida de dissoudre le parlement et de rejeter la nouvelle constitution que le peuple lui  présentait. En mai, une insurrection - vaguement soutenue par Wagner - éclata. Wagner qui fréquentait les milieux anarchistes - tel que le Russe Bakounine - fut forcé de fuir, d'abord à Paris, puis à Zurich. Bakounine ne parvint pas à s'échapper et fut emprisonné de nombreuses années.

- Exil et influences conjuguées de Schopenhauer et Mathilde Wesendonk. C'est en exil que Wagner passa les douze années suivantes. Ayant achevé Lohengrin avant l'insurrection de Dresde, il sollicita son ami Liszt, le priant de veiller à ce que cet opéra fût joué en son absence. Liszt, en bon ami, dirigea lui-même la première à Weimar, en août 1850.

- Au cours des années qui suivirent, Wagner tomba sur deux sources d'inspiration qui allaient le mener à son opéra révéré entre tous, Tristan et lsolde. La première fut la découverte de la philosophie d'Arthur Schopenhauer. La philosophie de Schopenhauer, axée sur une vision pessimiste de la condition humaine, fut très vite adoptée par Richard Wagner. Il restera toute sa vie un fervent partisan de Schopenhauer, même quand sa situation personnelle sera moins critique.

- La seconde source d'inspiration de Wagner fut le poète et écrivain Mathilde Wesendonck, la femme du riche commerçant Otto von Wesendonck. Il rencontra le couple à Zurich en 1852. Otto, grand admirateur de Wagner s'était épris de Mathilde.
Bien que ses sentiments fussent réciproques, Mathilde n'avait nullement l'intention de compromettre son mariage. Aussi tenait-elle son mari informé de ses contacts avec Wagner. Ce dernier n'en laissa pas moins de coté la composition de la tétralogie - qu'il ne reprendrait que douze ans plus tard - pour commencer à travailler sur Tristan et lsolde. Cet opéra symbolise cet amour impossible.
.



Musée Richard Wagner

- En 1858, Minna intercepta une lettre de Wagner à Mathilde.
Wagner, après la confrontation qui s'ensuivit, quitta Zurich pour Venise. Il retourna à Paris l'année suivante afin de superviser la mise en scène d'une adaptation de Tannhäuser dont la création, en 1861, provoqua un scandale. Les représentations furent annulées et Wagner quitta la ville précipitammant.


Rue Jacob à Paris où il séjourna

- En 1862 il est amnistié et rentre en Allemagne. Il se lie avec Cosima von Bülow, fille de Liszt et épouse  de Hans von Bulow, chef d'orchestre qui dirige ses oeuvres. Il vit quelques temps à Vienne où devait être représenté Tristan. Mais couvert de dettes il doit fuir.
 C'est à Stuttgart en 1864 qu'il est rejoint par le conseiller de Louis ll de Bavière, jeune monarque de 18 ans, passionné par sa musique, qui va éponger ses dettes et l'aider à monter Tristan, puis Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg.
- Cosima le rejoint à Munich avec son époux. Tristan est créé le 10 juin 1865, dirigé par Hans von Bülow. Mais les intrigues obligent le roi à se séparer de Wagner. Celui-ci retourne en Suisse, suivi par Cosima qui quitte définitivement son époux.

Minna décède en 1865 à Dresde.

Les Maîtres Chanteurs sont terminés en 1867 et créés  en 1868 sous la direction de Hans von Bulow. C'est un immense succès.




- En 1870 Richard Wagner épouse Cosima qui lui a déjà donné 2 enfants.
 En 1871 il visite Bayreuth et décide d'y créer un théâtre " Le Festspielhaus " (maison du festival) pour y jouer ses oeuvres. Grâce à l'aide de Wagnériens du monde entier, la Tétralogie y est donné en août 1876. Le leitmotiv en est la cellule musicale; l'orchestre (caché dans la fosse) offre une palette plus riche; un dialogue étroit s'institue entre voix et orchestre.



- En 1882 " Parsifal "est créé à Bayreuth sous la direction d'Herman Levi. Epuisé par une maladie de coeur, Wagner se réfugie à Venise où il meurt en février 1883.




Opéras de Richard Wagner

- Le vaisseau Fantôme
Mythe du Hollandais volant. Un homme est condamné à errer éternellement sur les flots pour avoir invoqué Satan lors du passage d'un cap difficile. Seul l'amour d'une femme fidèle pourrait le sauver.

- Tannhäuser
Légende germanique, Tannhäuser, maudit pour avoir séjourné dans la montagne de Vénus, devra son salut au sacrifice d'Elisabeth.

- Lohengrin
Légende germanique. Un chevalier venu d'ailleurs vient sur une nacelle traînée par un cygne sauver une jeune fille accusée à tort. Elle ne doit lui demander ni d'où il vient, ni qui il est.

- La Tétralogie
Cycle de 4 opéras qui racontent la fin des Dieux et l'avènement de l'Humain.
- L'or du Rhin
- La Walkyrie
- Siegfried
 - Le Crépuscule des Dieux

- Tristan et Isolde
Légende celte : le mythe de l'amour interdit que rien ne peut empêcher, revu par Wagner.

- Les Maîtres Chanteurs
Le contrepoint de tristan. Les amoureux, Walther et Eva, vont braver les lois et la gâce à la complicité de Hans Sachs, le cordonnier poète qui refuse de jouer le rôle du Roi Marke, ils pourront vivre leur amour et Walther deviendra "Maître" en poésie. Un Hymne à l'amour et à l'art qui finit bien.

 

 


- Parsifal
Légende celte (Perceval) - la quête du Graal. Le roi Amfortas, blessé par la lance sacrée qui est tombée aux mains du magicien Klingsor, ne peut plus assure ses fonctions et les chevaliers du Graal perdent leur force. Parsifal, un chaste fol, ramènera la lance après bien des épreuves et deviendra roi du Graal


Statue de Wagner



Source : www.jesuismort.com/ 
http://planetewagner.net/savie.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Biographie
commenter cet article

commentaires

Mimi 27/05/2009 14:50

Merci Harmonia...........quelle vie et quelle oeuvre.........rien qu'a l'enoncé j'entends déja le romantisme et le galop des walkyries....
pour parler jeun's , que des tubs lol.....
bises.......mimi

Harmonia-messidor 27/05/2009 20:44


Je suis toujours un peu frustrée d'être aussi limitée, car une biographie n'est pas un livre, c'est le condensé d'une vie sur laquelle il y aurait
encore beaucoup à dire...Tu as raison de parler des Walkryes, car certaines envolées lyriques peuvent évoquer une puissance guerrière... C'est pas du..rap, C'est pas du... rock, c'est du
Wagner ! Bises Mimi.


anne laure 26/05/2009 22:36

merci pour ton article tres bien documenté et ecrit ! un vrai plaisir
gros bisous
anne laure

Harmonia-messidor 27/05/2009 20:17


Merci Anne Laure. Ce sont les articles qui me prennent le plus de temps, mais il est compensé par le plaisir du partage...Bonne soirée. Bises


Danielle 24/05/2009 23:29

Bonsoir Harmonia, belle biographie de Wagner, comme je les aime, bien claire, bien illustrée, bien détaillée. Malheureux dès sa petite enfance, la vie commençait mal. Elle ne l'a pas épargné et pourtant quel grand il est devenu ! Merci de tes recherches, merci de nous offrir beaucoup de ton temps, ce n'est pas toujours facile mais tu trouves toujours du temps à consacrer à tes lecteurs. Aussi, je te fais de gros bisous affectueux. Danielle

Harmonia-messidor 25/05/2009 19:56


Oui malheureusement, très souvent les artistes ont des vies bien compliquées...Idéalistes,  la recherche d'absolu leur  amènent bien des déceptions et
bien des souffrances...Bonne soirée Danielle. Bises affectueuses. Harmonia


Miriel:0091: 24/05/2009 09:39

Quelle vie, pas vraiment placée sous le signe du bonheur...
Merci !

Passe un bon dimanche !

Harmonia-messidor 25/05/2009 19:34


On ne peut pas dire qu'il ait eu une vie...sereine.  Les artistes en tout genre ont souvent un parcours cahotique...Bonne
soirée.


Présentation

  • : Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • : Mon blog se veut avant tout un lieu de partage, d'écoute, de tolérance et de respect. Il se compose de poésies, de biographies, de pensées et réflexions...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Appréciation

 

2ad8d915

Lisabuzz.com parle de Pour un monde meilleur : Alors là, franchement, c est du caviar, du web-caviar pour être exact ! Pour un monde meilleur regorge de traits d esprits et de perles linguistiques... D ailleurs, peut-on parler de Blog, alors qu il s agit, à n en pas douter, de grande litterature ? Le Nord Ouest a enfin trouvé son nouveau Victor Hugo en la personne de Harmonia.messidor. Ca va être dur de faire mieux. pourvu que ca dure ! signé http://blog.lisabuzz.com

Petite info

Mon blog n'a aucune prétention littéraire, simplement l'envie de partager avec vous, mes réfexions, mes pensées et parfois mes indignations...

Je remercie cependant LISABUZZ pour son commentaire plein d'humour...

Copyright

copyright 6

00040706

Photo

8y0t7jh8.jpg

Texte Libre

 

 

 

oiseaux

 

 Certaines photos,trouvées sur le net

ne sont peut-être pas libres de droits

  Si toutefois, il s'avérait que l'une d'elles

est échappée à ma  vigilance, veuillez

 m'en informer afin de la supprimer

le plus rapidement possible. Merci