Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 00:00


 Alfred de Musset : artiste, écrivain et poète français

- Né le : 11 décembre 1810 à Paris

- Décédé le : 02 mai 1857 à Paris


 Un jeune dandy doué et séduisant

- La famille est aisée et il bénéficie d'une enfance heureuse auprès de parents unis et affectueux. Son père, homme de lettres fanatique de Jean-Jacques Rousseau, l'initie à la littérature.
 En 1819 il entre au collège Henri IV. Il écrit de petits poèmes dans des styles variés, sortes d'exercices très reussis plutôt que des créations originales. Il remporte le premier prix de dissertation française au concours général en 1827 et obtient le baccalauréat l'année suivante.
- Très doué, bon dessinateur, bon musicien, il commence des études de droit puis de médecine. Son camarade de lycée Paul foucher, le présente à son beau-frère, Victor Hugo. Peut-être est-ce la raison pour laquelle il se porte finalement vers l'écriture de poésies ?
- Fréquentant les soirées parisiennes, il séduit femmes et hommes. Ainsi, Vigny et Sainte-Beuve apprécient sa finesse d'esprit. Il mène une vie de patachon en compagnie d'Alfred Tattet, Ulric Guttinger, le comte de Belgioposo et le comte D'Alton-Shée. Il consacre ses heures perdues à l'écriture de Contes d'Espagne et dItalie et emporte un vif succès dès leurs publication (1827)
- Néanmoins, il n'arrive pas à faire jouer sa première pièce La quittance du Diable  et connait son premier échec en présentant La nuit Vénitienne en 1830. Vexé, il méprisera la scèneet décida que les pièces qu'il écrirait seraient desormais destinées non pas à la représentation, mais- fait original et presque unique dans la littérature française-, exclusivement à la lecture. L'orgueil l'amène à publier, en 1832, Un sspectacle dans un fauteuil, recueil d'oeuvres théâtrales écrites en vers délibérément injouables.


                                                               Un artiste génial et ppolyvalent   

- Il devient plus prolifique et publie en 1830 et 1832 Les secrètes pensées de Raphaël, gentilhomme français, les Voeux stériles et A mon ami Edouard B. Il exprime une grande variété de sentiments et relate ses amours Namouna qu'un dégoût de la débauche et un rêve de pureté dans la Coupe et A quoi rêvent les jeunes filles.

- Il propose un Roman par Lettres en 1833. Il a une relation explosive avec Georges Sand 1833 à 1835. En sa compagnie, il montre des signes de faibless physique et mentale. Au cours d'un voyage en Italie, il manque de mourir de la fièvre typhoïde (supposée). De plus en plus misogyne, il publie dans la Revue des Deux Mondes, les pièces Andréa del Sarto et Les Caprices dde Marianne(1833). Le poème de Rolla (août 1833) insiste encore sur la désillusion de l'amour.


- Les thèmes de l'amour et de la création artistique sont alors omniprésents, entre autre dans On ne badine pas avec l'amour, puis, en 1834, Lorenzaccio, son chef d'oeuvre dramatique, La confession d'un enfant du siècle (1836), récit de son aventure avec George Sand, ainsi que Emmeline (1836), Nuit de décembre (1836), Lettre à Lamartine (1836) et Chandelier (1836).

Faible physiquement et psychiquement, sa créativité diminue

- La qualité de sa création et sa productivité diminuent. De 1838 à 1848 il complète ses revenus en étant bibliothécaire au Ministère de l'intérieur. Il a de nombreuses aventures de courtes durées, encore tiraillé par un complexe de Don Juan. Il commence à souffrir physiquement et psychiquement et fait une tentative de suicide en 1839.
- Il publie entre autres Oeuvres Complètes en deux volumes en 1840 et la pièce II faut qu'une porte soit oouverte ou fermée en 1845. Cette même année il est décoré de la Légion d'honneur, en compagnie de Balzac. Ces rélexions sur l'art sont appréciées entre autre les Lettres de Dupuis et Catonnet sur le romantisme, De la tragédie et Un mot sur l'art mmoderne. En 1847 il a un grand succès en présentant Un Caprice à la Comédie française.
- En même temps qu'il décline, sa réputation est fermement établie. Il est élue à l'Académie Française en 1852. le génial Alfred de Musset, étoile filante ayant épuisé son énergie jusqu'à une trentaine d'année dans une relative solitude le 2 mai 1857.

Dernière volonté de Alfred de Musset : Mes chers amis, quand je mourrai, plantez un saule au cimetière; j'aime son feuillage éploré, la paleur m'en est douce et chere, et son ombre sera légère à la terre ou je dormirai.

http://www.musset-immortel.com/Anecdotes-Musset.html

Mes chers amis, quand je mourrai,
plhttp:Son frère aîné Paul de Musset jouera un grand rôle dans la redécouverte de l'œuvre de Musset, par la rédaction de biographies, la réédition de grand nombre de ses œuvres; comme La Mouche, Les caprices de Marianne.
/
www.musset-immortel.com/Anecdotes
jMMes chers amis, quand je mourrai, plantez
M
jM
je dor
aucé, un saule ombrage sa sépMulture

Partager cet article

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Biographie
commenter cet article

commentaires

sonam 19/11/2008 13:30

Merci de ta visite aujourd'hui et réflexion.
j'ai eu l'honneur de visiter la maison de Georges Sand, cela était quand même imprégné de la présence de...Chopin.
j'ai beaucoup aimé la petite salle de théâtre!
A bientôt!
Sonam

Harmonia-messidor 19/11/2008 16:16


Tu as tout à fait raison puisque George Sand a partagé presque 10 ans de vie commune avec Chopin, alors que celle de Musset ne fut que de 2ans (environ !).
Je m'en suis aperçue rapidement et mon intention était de revenir sur cette biographie afin de la compléter... Merci de ta visite. bonne fin de journée.


michèle "bikers arts" 19/11/2008 00:13

Bonjour,
Je viens de mettre ton site en lien sur mon blog car j'apprécie beaucoup tes articles et la présentation générale
Amitiés
Michèle

Harmonia-messidor 19/11/2008 16:05


Merci Michèle de m'avoir ajouté à tes liens. J'apprécie également beaucoup ton blog. Bonne fin de journée. Harmonia.


Danielle 18/11/2008 23:30

Très beau portrait de Alfred de Musset, tu as du te donner beaucoup de mal pour faire cette jolie biographie, complète et précise. Il est dommage qu'il te soit arrivé ce petit incident, je n'avais pas vu ces mots pratiquement invisibles mais je les ai remarqués à l'impression (car je me suis empressée d'imprimer pour compléter peu à peu mon recueil de biographies des grands artistes). C'est drôle mais Musset est l'un de ceux que je connais le moins, ayant lu très peu de ses oeuvres alors que j'ai dévoré tout ce qui passait à ma portée de Victor Hugo, Baudelaire, Lamartine etc ... Merci encore pour la qualité de ton blog. Bisous et bonne nuit. Danielle

DACAIO 18/11/2008 23:23

bonsoir ma chère amie - merci pour ton gentil com ... Musset et George Sand ... un couple qui a mon sens a vécu une passion hors du commun ... j'adore ces biographies que tu nous livre depuis quelques temps ... facile à lire et instructif .. merci bisous

anne laure 18/11/2008 20:54

MERCI POUR CE TRES BEL ARTICLE
BISES
ANNE LAURE

Harmonia-messidor 19/11/2008 20:46


Merci de ta visite. Je suis ravie que cela te
plaise. Bonne soirée. Amicalement


nadia-vraie 18/11/2008 19:11

très bel article.
Tu n'as pas trop compris la flèche de la souris,l'as-tu bougée car ce sont des hommes qui la tiennent,si tu cliques les hommes se plient sur leurs genoux,si tu avances la flèche,ce sont les hommes qui la supportent qui la font avancer.
L'as-tu bien vu la flèche?
Bonne journée Harmonia et À bientôt.

Harmonia 18/11/2008 09:42

Je ne sais pas par quelle malencontreuse manipulation s'est produite l'anomalie que vous avez pu constater... Je ne suis pas parvenue à supprimer l'épitaphe sur la sépulture de Musset, elle s'est dispatchée de manière anarchique et je ne parviens pas à l'effacer Si vous avez la solution, merci à vous de me donner le petit truc afin de m'aider. Merci

Présentation

  • : Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • : Mon blog se veut avant tout un lieu de partage, d'écoute, de tolérance et de respect. Il se compose de poésies, de biographies, de pensées et réflexions...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Appréciation

 

2ad8d915

Lisabuzz.com parle de Pour un monde meilleur : Alors là, franchement, c est du caviar, du web-caviar pour être exact ! Pour un monde meilleur regorge de traits d esprits et de perles linguistiques... D ailleurs, peut-on parler de Blog, alors qu il s agit, à n en pas douter, de grande litterature ? Le Nord Ouest a enfin trouvé son nouveau Victor Hugo en la personne de Harmonia.messidor. Ca va être dur de faire mieux. pourvu que ca dure ! signé http://blog.lisabuzz.com

Petite info

Mon blog n'a aucune prétention littéraire, simplement l'envie de partager avec vous, mes réfexions, mes pensées et parfois mes indignations...

Je remercie cependant LISABUZZ pour son commentaire plein d'humour...

Copyright

copyright 6

00040706

Photo

8y0t7jh8.jpg

Texte Libre

 

 

 

oiseaux

 

 Certaines photos,trouvées sur le net

ne sont peut-être pas libres de droits

  Si toutefois, il s'avérait que l'une d'elles

est échappée à ma  vigilance, veuillez

 m'en informer afin de la supprimer

le plus rapidement possible. Merci