Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 00:00



On ne sait pas toujours à quel point les enfants
Gardent de leurs blessures le souvenir longtemps
Ni comme on a raison d'aider à s'épanouir
Cette fleur dans leur âme qui commence à s'ouvrir

 Moi qui rêvais d'amour et d'espoir
Je m'endormais cerné de frayeur dans le noir
 Certain que tous les rêves étaient sans lendemain
Je m'éveillais toujours le vide entre les mains

 Chacun vivait pour lui dans sa tête en silence
 Et je chantais mon âme en pleine indifférence
Encombré de mes joies troublé de mes envies
Faisant semblant de rien pour que l'on m'aime aussi

L'été on m'envoyait sur le bord de la mer
 Ou au fond du Jura profiter du grand air
Ecrire à mes parents que je m'amusais bien
 Et m'endormir tout seul blotti dans mon chagrin

J'essayais de grandir, de m'envoler peut-être
 Pour cueillir des étoiles à ceux qui m'ont vu naître
J'ai longtemps attendu ce geste ou ce regard
 Qui n'est jamais venu, ou qui viendra trop tard

Puis mon frère est parti pour un lycée banal
 En pension pour trois mois parce qu'on s'entendait mal
 J'avais cherché sans cesse à croiser son chemin
Sans jamais rencontrer sa main

Tous mes élans d'amour brisés dans la coquille
 J'essayais de renaître en regardant les filles
Aimer c'était malsain pervers ou malséant
Pourtant c'était si doux si tendre et si troublant

 Aujourd'hui j'ai grandi mais le silence est là
 Menaçant, qui revient, qui tourne autour de moi
Je sais que mon destin, c'est d'être heureux ailleurs
 Et c'est vers l'avenir, que j'ai ouvert mon coeur

 Mais j'ai toujours gardé de ces années perdues
Le sentiment profond de n'avoir pas vécu
L'impression de sentir mon coeur battre à l'envers
 Et la peur brusquement d'aimer à découvert

On ne sait pas toujours à quel point les enfants
 Gardent de leurs blessures un souvenir cuisant
Ni le temps qu'il faudra pour apprendre à guérir
 Alors qu'il suffisait peu-être d'un sourire

Moi qui rêvais d'amour de musique et d'espoir
 J'ai attendu en vain ce geste ou ce regard
Mais quand un enfant pleure ou qu'il a du chagrin
Je crois savoir un peu ce dont il a besoin.

Yves Duteil

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Harmonia-messidor - dans Chansons
commenter cet article

commentaires

nadia-vraie 06/11/2008 22:14

C'est vraiment beau ce texte Harmonia.
merci.
Bye et À bientôt.

MAMOUNETTE 865 06/11/2008 13:21

Ma Mimi magnifique grandiose , formidable et autres , ce blog est un enchantement , ou je viendrai souvent retrouver ma chère petite Mimi Bonne journée à toi gros bisous l'accompagnent Mamounette

Harmonia 06/11/2008 08:52

Pour répondre à tous les commentaires concernant la chanson d'Yves Duteil : Blessures d'enfance. - je sais également Lili combien il est difficile de traîner son enfance derrière soi lorsque l'enfance fut une enfance perturbée, sur un blog on ne raconte pas ses blessures, quelquefois on les survole, on les effleure avec pudeur, mais on ne livre pas son coeur...J'ai beaucoup de tendresse pour ceux et celles qui comme moi ont connus les blessures de l'enfance, période si fragile, si vulnérable... Puis arrive le moment où le voile de l'innocence se lève, et tu découvres et comprends tant de choses... Mais ton insouciance s'est envolée à tout jamais, une page s'est tournée refermant le livre sur tes blessures jamais cicatrisées...

:0091: Lili-Flore :0010: 05/11/2008 21:19

superbes paroles et je confirme, que les blessures d'enfances forgent un adulte qui ne peut oublié sa souffrance. J'en sais quelque chose pour avoir eu une enfance hors normes, l'adulte que je devenue est restée une écorchée vive sous une apparence très forte. Pour de si belles paroles Yves Duteil a t-il eu une enfance douloureuse? Je t'envoie des bigs bises toujours sous la pluie

christel/seuleaumonde 05/11/2008 20:06

quand on sait comme on se traine nos casseroles toute notre vie ! bisous du soir, christel

Danielle 05/11/2008 17:11

Quel texte admirable d'Yves Duteil, superbe chanson pleine de sensibilité. Les blessures d'enfance d'un coeur qui s'ouvre à la vie sont de celles qui ne cicatrisent jamais. L'enfant dans sa quête d'amour d'un adulte indifférent (ou pire bien souvent) est marqué à jamais et ne comprend pas. Pourquoi est-il rejeté ? Les enfants c'est la pureté, la tendresse, il attend simplement une caresse, un regard tendre, un élan vers lui. Il n'a que de l'amour à donner. Comment peut-on le faire souffrir ? Merci de nous faire connaitre ces textes merveilleux, Yves Duteil est un "grand" trop souvent méconnu. Plein de bises pour toi. Danielle

jakeline 05/11/2008 15:56

Bonsoir ma Camelia

Ce text d'Yves Duteil est très beau.Je revois en elle mon enfance après le décés de ma maman alors que j'avais 10ans 1/2.Je cherchais un sourire, une caresse, un mot gentil, brèf de l'amour. Oui, ce sont des blessures qui guerissent jamais vraiment. Je t'embrasse très fort. jakeline

Olivier 05/11/2008 10:41

c'est très touchant et on peut tous s'y retrouver...

Michel 05/11/2008 09:06

Oui trés belle chanson et trés belle et sensible poésie.......ah cette mémoire.....ces petits riens qui parfois prennent des allures de tout.........bises .
..Mimi

Présentation

  • : Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • Le blog de Harmonia : Pour un monde meilleur
  • : Mon blog se veut avant tout un lieu de partage, d'écoute, de tolérance et de respect. Il se compose de poésies, de biographies, de pensées et réflexions...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Appréciation

 

2ad8d915

Lisabuzz.com parle de Pour un monde meilleur : Alors là, franchement, c est du caviar, du web-caviar pour être exact ! Pour un monde meilleur regorge de traits d esprits et de perles linguistiques... D ailleurs, peut-on parler de Blog, alors qu il s agit, à n en pas douter, de grande litterature ? Le Nord Ouest a enfin trouvé son nouveau Victor Hugo en la personne de Harmonia.messidor. Ca va être dur de faire mieux. pourvu que ca dure ! signé http://blog.lisabuzz.com

Petite info

Mon blog n'a aucune prétention littéraire, simplement l'envie de partager avec vous, mes réfexions, mes pensées et parfois mes indignations...

Je remercie cependant LISABUZZ pour son commentaire plein d'humour...

Copyright

copyright 6

00040706

Photo

8y0t7jh8.jpg

Texte Libre

 

 

 

oiseaux

 

 Certaines photos,trouvées sur le net

ne sont peut-être pas libres de droits

  Si toutefois, il s'avérait que l'une d'elles

est échappée à ma  vigilance, veuillez

 m'en informer afin de la supprimer

le plus rapidement possible. Merci